Compromis sur la "taxonomie verte" des investissements

©©Wim Kempenaers

Si cette avancée est réelle, un compromis de négociation n’est pas encore un accord.

Les institutions européennes sont parvenues à un compromis sur le règlement qui distinguera officiellement les investissements durables des autres. Cette "taxonomie" européenne définira dans quelles conditions une activité peut être labellisée comme écologiquement durable et donc intégrée à un fonds d’investissement vert.

"Nous avons créé la nouvelle grammaire pour verdir les marchés financiers."
Pascal Canfin
député européen

"C’est un succès majeur avant la fin de la COP25 et pour notre stratégie de finance durable", s’est félicité le vice-président de la Commission, le chrétien-démocrate Valdis Dombrovskis, sur Twitter. "Nous avons créé la nouvelle grammaire pour verdir les marchés financiers", a assuré de son côté le négociateur en chef du Parlement, le libéral Pascal Canfin.

"Nous avons créé la nouvelle grammaire pour verdir les marchés financiers."
Pascal Canfin
député européen

Si cette avancée est réelle, un compromis de négociation n’est pas encore un accord. Les négociateurs doivent à présent retourner vers leur base pour s’assurer de son soutien: ceux du Conseil doivent aller chercher l’appui du comité des représentants permanents (Coreper, ambassadeurs), ceux du Parlement doivent s’assurer de l’appui des groupes politiques.

Le fait que cette nouvelle étape soit nécessaire indique que les négociateurs ont dû sortir des limites de leur mandat pour atteindre le compromis. La suite reste donc incertaine, même si les contacts informels entre les négociateurs et leur arrière-ban leur ont en principe permis d’avoir assez d’assurance pour boucler le compromis. Les trois parties – négociateurs du Conseil, du Parlement et de la Commission – doivent se retrouver le 16 décembre pour sceller l’accord final.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n