Coronavirus: 118 Belges confinés dans un hôtel de Tenerife

L'hôtel Costa Adeje Palace à Tenerife, où 110 Belges et le reste des touristes sont mis en quarantaine.

Un voyageur italien qui a séjourné dans un hôtel de Tenerife pourrait être porteur du coronavirus. Des centaines de touristes sont confinés à l'intérieur de cet hôtel, dont 118 Belges. Le voyagiste TUI est en contact avec les autorités locales afin d'obtenir plus d'informations.

Plusieurs centaines de touristes sont confinés dans l'hôtel H10 Costa Adeje Palace de l'île espagnole de Tenerife. Cent-dix voyageurs belges de TUI sont parmi eux, a annoncé le tour-opérateur mardi dans un communiqué. Six Belges sont partis avec le tour-opérateur néerlandais Corendon et deux avec Sunweb. Ce qui augmente le nombre de Belges à 118.

Le degré de surveillance sera déterminé pendant la journée, mais aucune mesure de quarantaine n'a encore été prise, il n'est pas question de quarantaine
Les autorités des Canaries

Un voyageur italien qui a séjourné à l'hôtel pourrait être porteur du coronavirus, selon les autorités régionales. Les autorités sanitaires des Canaries ont activé lundi le protocole pour le coronavirus lorsqu'un premier test de dépistage d'un citoyen italien s'est révélé positif au Covid-19. Un second dépistage doit confirmer les résultats "dans l'après-midi ou en soirée" mardi, selon les autorités régionales, qui ont placé les clients de l'hôtel "sous contrôle sanitaire". "Le degré de surveillance sera déterminé pendant la journée, mais aucune mesure de quarantaine n'a encore été prise, il n'est pas question de quarantaine" à proprement parler pour le moment, a précisé une porte-parole des autorités à l'AFP.

Pour les vacanciers qui devaient loger dans cet hôtel dans les prochains jours, TUI fera le nécessaire pour les informer le plus rapidement possible
TUI

Les vacanciers qui séjournent à l'hôtel, dont 116 Belges, ne peuvent pas quitter l'établissement. "TUI est actuellement en contact avec les autorités locales et la direction de la chaîne d'hôtels H10 pour obtenir plus d'informations", précise le tour-opérateur.

"Pour les vacanciers qui devaient loger dans cet hôtel dans les prochains jours, TUI fera le nécessaire pour les informer le plus rapidement possible de la situation et leur proposer une solution de remplacement", ajoute le communiqué.

L'Italien en isolement

L'Italien "a été placé à l'isolement sous contrôle sanitaire", a précisé le gouvernement régional des Canaries. El Diario de Avisos, un journal de Tenerife, écrit qu'il séjournait à l'hôtel avec sa femme depuis une semaine. Originaire de la région italienne de Lombardie, il serait actuellement en isolement dans un hôpital et sa situation évoluerait favorablement. Il a consulté un médecin lundi parce qu'il avait de la fièvre et se sentait mal.

Un client britannique de l'hôtel a déclaré à l'agence de presse française AFP que les clients de l'hôtel ont reçu un communiqué glissé sous la porte de leur chambre pour leur annoncer que l'hôtel était fermé et qu'ils devaient rester dans leur chambre. Si ce cas de coronavirus était confirmé, il s'agirait du troisième cas en Espagne: deux premiers cas de contamination avaient été confirmés les 31 janvier et 9 février, mais ces personnes sont désormais guéries.

Apparition d'autres cas 

L'Autriche a confirmé ses deux premiers cas de coronavirus, a déclaré mardi une porte-parole de l'autorité sanitaire de la province du Tyrol. Il s'agit de deux Italiens qui vivent dans la province et qui ont probablement été infectés dans la région de Lombardie en Italie, a déclaré le gouverneur du Tyrol, Guenther Platter, aux médias locaux.

Le Premier ministre croate a annoncé mardi qu'un jeune homme revenu récemment d'Italie avait été contaminé par le nouveau coronavirus, premier cas en Croatie et premier cas connu dans les Balkans.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés