Publicité
Publicité

Coup de canif dans l'espace Schengen

La Commission européenne a accédé partiellement aux demandes de la France de pouvoir rétablir les contrôles aux frontières, en cas de pression migratoire "forte" et "inattendue".