Des agences de notations européennes?

Guido Westerwelle, le ministre allemand des Affaires étrangères. (Photo: AFP)

Le ministre allemand des Affaires étrangères plaide pour des "agences de notation indépendantes, européennes, qui n'ont pas d'intérêts politiques ou économiques à s'attaquer à l'euro et à la défense des intérêts de l'Europe"?

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, a estimé samedi que les agences de notation entretenaient "artificiellement" la tension et a souhaité la création d'agences européennes, après la dégradation de la note de neuf pays de la zone euro.

"Les évolutions positives sur les marchés cette semaine ont montré que nos décisions et les mesures prises commençaient à produire leurs effets afin de triompher de la crise de la dette", a jugé, dans un communiqué, le ministre dont le parti libéral FDP fait partie de la coalition au pouvoir en Allemagne, avec la CDU d'Angela Merkel.

"Mais à peine ces bonnes nouvelles surgissent-elles, et avec elles, un peu de détente", souligne le ministre, que la tension est "artificiellement" de retour.

"Cela montre dans toute sa clarté que nous avons besoin d'urgence de plus de concurrence ainsi que d'agences de notation indépendantes, européennes, qui n'ont pas d'intérêts politiques ou économiques à s'attaquer à l'euro et à la défense des intérêts de l'Europe", a jugé Guido Westerwelle.

"Je vais chercher à en discuter avec mes collègues au niveau de l'UE et promouvoir avec force une solution européenne" à ce problème, a-t-il dit.

Dans le même ordre d'idées, son collègue au ministère de l'Economie, Philipp Rösler (FDP) juge, dans l'édition en ligne du magazine Spiegel, que les agences "défendent leurs propres intérêts".

"Oui, l'euro va être attaqué. Cela veut dire que nous devons mettre en application les mesures qui ont été décidées, suivre très vite le plan mis en place pour construire notre pacte de stabilité", a insisté Philip Rösler.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés