Publicité
Publicité

Didier Reynders plaide pour les eurobonds

Le ministre des Finances Didier Reynders regrette que la création d'euro-obligations et l'augmentation de la taille du FESF ne figurent pas dans les propositions de Merkel et Sarkozy.