Droits de l'homme: la conseillère de Medvedev démissionne

La présidente du Conseil consultatif des droits de l'Homme auprès du président russe, Ella Pamfilova, a annoncé vendredi sa démission. Dmitri Medvedev avait promulgué la veille une loi élargissant les pouvoirs des services de sécurité intérieure (FSB), ce à quoi sa conseillère s'opposait.

"C'est ma décision personnelle, personne ne m'y a contraint, ça n'est pas arrivé subitement", a-t-elle indiqué. "Je ne parlerai pas pour l'instant des causes de (mon) départ", a-t-elle ajouté.

Mme Pamfilova, une ancienne ministre sous la présidence de Boris Eltsine, respectée par les défenseurs des droits de l'Homme sans pour autant être dans l'opposition, avait été nommée en 2002 à la tête de la structure consultative auprès du président russe.

Elle avait demandé en juin au président russe de ne pas permettre l'élargissement des pouvoirs du FSB (ex-KGB), les services de sécurité russes.

 

 

 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés