En Allemagne, prendre l'avion coûtera plus cher alors que le train sera plus abordable

La taxe sur les trajets en train baissera de 17 à 9%. ©EPA

Le plan climatique allemand démarre sur les chapeaux de roues: le gouvernement vient d'adopter une hausse de la taxe sur les billets d'avion et une baisse de celle sur les trajets de train.

En septembre, l'Allemagne avait annoncé vouloir investir d’ici 2030 "au moins 100 milliards d’euros" pour réduire le montant des émissions à 55% du niveau de 1990. Un mois plus tard, la première mesure est mise en œuvre. "Les voyages en train ne devraient pas seulement devenir moins chers, mais les vols seront dans le même temps plus chers", a souligné le gouvernement dans un communiqué.

60
euros
Au total, la facture pourra s'approcher des 60 euros pour les trajets en avion les plus longs.

Le gouvernement allemand a notamment adopté une hausse de 74 % de la taxe sur les billets d'avion courts et moyen-courriers et de 41 % sur celles des long-courriers. De manière concrète, les taxes sur les vols intérieurs et européens partant d'Allemagne augmenteront ainsi de 5,53 euros, pour atteindre 13,03 euros. Celles des vols long-courriers progresseront d'environ 10 et 16 euros par trajet, selon qu'ils dépassent ou non les 6.000 kilomètres de distance. Au total, la facture pourra s'approcher des 60 euros pour les trajets les plus longs.

Le rail sera sujet, lui, à une baisse de 19% à 7% de la TVA sur les billets de train longue distance, et ce dès le premier janvier 2020. Par ailleurs, le gouvernement a exprimé son intention d'injecter 20 milliards d'euros supplémentaires pour moderniser l'infrastructure ferroviaire et augmenter les capacités de la Deutsche Bahn d'ici à 2030.

Ce plan climat étant le cheval de bataille de cette législature, d'autres mesures devraient voir le jour en Allemagne, comme des subventions pour les véhicules électriques.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect