Face au virus, l'Allemagne se met sous cloche pour Pâques

La chancelière allemande Angela Merkel a décidé de resserrer la vis dans la lutte contre le coronavirus expliquant que la situation était "grave". ©via REUTERS

L'Allemagne est confrontée à une hausse "exponentielle" des contaminations. Elle va se placer en verrouillage renforcé pendant tout le weekend de Pâques.

L'Allemagne fait marche arrière sur le déconfinement face à la reprise épidémique. Les mesures de confinement vont y être prolongées jusqu'au 18 avril et les citoyens vont devoir rester chez eux pendant cinq jours à Pâques afin de tenter d'endiguer une troisième vague de l'épidémie de coronavirus, a déclaré la chancelière allemande Angela Merkel dans la nuit.

"La situation est grave. Le nombre de cas augmente de manière exponentielle et les lits de soins intensifs se remplissent à nouveau", a-t-elle justifié.

"Nous avons un nouveau virus."
Angela Merkel
Chancelière allemande

Magasins fermés

La chancelière et les dirigeants des États fédérés ont dégagé un accord dans la nuit de lundi à mardi, qui prévoit aussi la fermeture des magasins et l'annulation des offices religieux lors du weekend de Pâques, du 1er au 5 avril.

Cette progression exponentielle s'explique par les nouveaux variants. "Nous avons un nouveau virus (…) il est beaucoup plus létal, beaucoup plus infectieux et contagieux pendant beaucoup plus longtemps", a encore constaté Merkel.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés