Jean Castex, nouveau Premier ministre français

Jean Castex a été chargé par le président Emmanuel Macron de former un gouvernement. ©AFP

Jean Castex, le "Monsieur déconfinement" du gouvernement français, a été nommé Premier ministre par Emmanuel Macron en remplacement d'Édouard Philippe.

Emmanuel Macron a nommé, ce vendredi, Jean Castex Premier ministre. Avant cette annonce, le président français avait accepté la démission d'Édouard Philippe.

Haut fonctionnaire et élu local, Jean Castex s'est fait connaître avec la crise du coronavirus. Il était chargé du plan de déconfinement.

Édouard Philippe, dont la cote de popularité au niveau national s'est envolée pendant la crise sanitaire, a remporté dimanche la mairie du Havre (Seine-Maritime), ville qu'il avait dirigée de 2010 à 2017 avant d'être nommé à Matignon.

Préparer la présidentielle de 2022

Ce changement de capitaine a lieu un jour après le souhait exprimé par Emmanuel Macron de remanier l'exécutif en vue de l'élection présidentielle de 2022.

Dans une interview accordée jeudi à la presse régionale, Emmanuel Macron avait déclaré, en effet, qu'il allait s'entourer d'une "nouvelle équipe" gouvernementale pour les deux dernières années de son quinquennat, sans préciser s'il maintiendrait Édouard Philippe à la tête de l'exécutif.

Avec l'annonce de la démission du gouvernement, le conseil des ministres prévu ce vendredi matin a été annulé et les discussions sur le troisième projet de loi de finances rectificative pour 2020 ont été suspendues à l'Assemblée nationale.

Jean Castex en bref

Coordonnateur national chargé de la stratégie de déconfinement lors de la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus, Jean Castex est âgé de 55 ans.

Cet énarque et diplômé de droit public a été secrétaire général adjoint de l'Élysée lors de la présidence de Nicolas Sarkozy. Il était délégué interministériel aux grands événements sportifs depuis janvier 2018 et délégué interministériel aux Jeux olympiques et paralympiques de 2024 depuis septembre 2017.

Il est également maire de Prades (Pyrénées-Orientales) depuis 2008.

Conseiller maître à la Cour des comptes jusqu'en 2017, il fut secrétaire général adjoint de l'Élysée en 2011-2012, après avoir été conseiller social du président de 2010 à 2011.

Il avait travaillé auparavant auprès du ministre Xavier Bertrand comme directeur de cabinet au ministère du Travail (2007-2008) et au ministère de la Santé (2006-2007), après avoir été notamment directeur de l'hospitalisation et de l'organisation des soins et président de la chambre régionale des comptes d'Alsace.

Père de quatre enfants, il a notamment enseigné les finances publiques à l'Ena.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés