Inondations : des milliers d'évacuation en Allemagne le long de l'Elbe

©AFP

Les autorités allemandes ont demandé dimanche l'évacuation de 23.500 habitants à Magdebourg (est), où l'inquiétude était forte, face à des inondations historiques qui ont touché plusieurs pays d'Europe centrale.

L'Europe centrale est toujours victime de graves inondatiions. A Magdebourg dans l'est de l'Allemagne (Saxe-Anhalt), pompiers, militaires et volontaires luttaient par milliers contre la montée inexorable des eaux de l'Elbe, dont le niveau a dépassé celui de la dernière inondation record de 2002, avec 7,45 mètres dimanche, contre 2 mètres environ en temps normal.

Des mesures similaires avaient été prises ces derniers jours à Halle, Bitterfeld-Wolfen et Dresde, trois villes situées en amont (sur l'Elbe ou ses affluents) et où la situation s'est détendue. Ces évacuations, qui "se déplacent" vers le nord avec la crue, sont des mesures de précaution mais un porte-parole de Magdebourg a souligné que, compte tenu du danger, "les gens doivent vraiment partir".

Depuis une semaine, les intempéries et les inondations qui ont suivi en Allemagne, Autriche, Slovaquie, République tchèque et Suisse ont fait au moins 18 morts, dont 10 en République tchèque, occasionnant également des dommages matériels évalués à plusieurs milliards d'euros.

Des images aériennes spectaculaires ont montré des masses d'eau submergeant des quartiers entiers de villes, des autoroutes, des voies de chemin de fer, des usines ou des entrepôts...

Le président allemand, Joachim Gauck, a visité dimanche des villes touchées en Saxe et en Saxe-Anhalt. "On ne peut pas imaginer ce qu'il reste à surmonter", a-t-il déclaré à l'issue d'une messe à Halle, en allusion aux travaux de nettoyage et de remise en état, notamment des bâtiments.

Le gouvernement de la chancelière Angela Merkel préparerait quant à lui une réunion de crise avec les dirigeants des Länder pour discuter de la répartition des coûts des inondations

Plus au sud, la situation était très surveillée sur le Danube, dont le pic des eaux se trouvait dimanche en Hongrie, après avoir touché le sud de l'Allemagne, l'Autriche et la Slovaquie. Le pic de la crue devrait durer probablement six heures et la décrue s'étaler sur 7 à 8 jours.

En Autriche, Slovaquie et République tchèque, le gros des inondations était déjà passé et la situation se normalisait. Les autorités restaient cependant vigilantes, un nouveau front pluvieux étant prévu en soirée et dans la nuit dans certaines régions.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés