Publicité
Publicité

Irlande: un ministre allemand minimise les risques pour l'euro

Le ministre allemand de l'Economie Rainer Brüderle.

"On ne peut pas comparer la crise actuelle en Irlande avec celle du printemps", a indiqué le ministre allemand de l'Economie, Rainer Brüderle. Il estime l'euro hors de danger malgré la crise financière en Irlande.

Le ministre allemand de l'Economie, Rainer Brüderle, estime l'euro hors de danger malgré la crise financière en Irlande, dit-il dans un entretien à l'hebdomadaire allemand Focus à paraître lundi.

"Avec le plan de secours de l'euro, nous avons un instrument efficace pour assurer la stabilité de l'Union monétaire. L'Irlande dispose actuellement de réserves de liquidités en quantité suffisante. La situation est analysée au jour le jour", déclare M. Brüderle, selon des extraits diffusés à l'avance.

Et d'ajouter: "On ne peut pas comparer la crise actuelle en Irlande avec celle du printemps".

Toutefois, il a souligné que les aides financières aux pays en difficulté devaient être accompagnées de réformes. "Il est important pour la stabilité de l'euro que les Etats qui ne remplissent pas les conditions s'attendent à des conséquences", a-t-il dit.

La crise financière en Irlande, après la Grèce au printemps et en attendant peut-être d'autres pays, renvoie la zone euro lourdement endettée à ses lacunes et aux difficultés de maintenir la cohésion.

"Nous sommes confrontés à une crise pour notre survie" et "si la zone euro ne survit pas, l'Union européenne ne survivra pas non plus", n'a pas hésité à lancer cette semaine le président de l'UE Herman Van Rompuy.

Le président de la BCE Jean-Claude Trichet lui a fait écho jeudi en exprimant sa "profonde inquiétude" face à la manière dont la zone euro gère ses problèmes économiques et budgétaires, appelant à un "changement conséquent" du mode de gouvernance.

 

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés