Publicité
Publicité

Italie: l'austérité budgétaire doit viser l'Eglise aussi

Pour l'instant, l'Eglise est exemptée d'impôt sur ses biens immobilier qui servent au culte ou dont l'affectation est mixte. Mais le ministre italien de l'Intégration et de la Coopération internationale veut que dès qu'il y a exploitation commerciale, même partielle, l'Eglise soit taxée.