Jean-Marie Le Pen juge "extraordinaire" la mobilisation contre le mariage homo

©AFP

Après une semaine de manifestations quotidiennes marquées par des échauffourées, les opposants au mariage homosexuel battront de nouveau le pavé dimanche à Paris, pour un baroud d'honneur à deux jours d'un vote solennel à l'Assemblée qui fera de la France le 14e pays au monde à légaliser le mariage entre couples de même sexe.

Le leader français d'extrême droite Jean-Marie Le Pen a jugé samedi "extraordinaire de voir des foules immenses se déplacer de façon quasi-permanente" contre le projet de loi sur le mariage homosexuel en France, à la veille d'une nouvelle manifestation à Paris.

"Que les gens manifestent contre un projet qu'ils rejettent, c'est normal, mais c'est un phénomène surprenant, y compris pour les gens qui sont au pouvoir, que cela réunisse des centaines de milliers de personnes. C'est assez exceptionnel", a déclaré M. Le Pen, président d'honneur du Front National, lors d'une conférence de presse à Lyon.

Après une semaine de manifestations quotidiennes marquées par des échauffourées, les opposants au mariage homosexuel battront de nouveau le pavé dimanche à Paris, pour un baroud d'honneur à deux jours d'un vote solennel à l'Assemblée qui fera de la France le 14e pays au monde à légaliser le mariage entre couples de même sexe.

Pour M. Le Pen, les manifestations, qui ont rassemblé plusieurs centaines de milliers de personnes le 13 janvier et le 24 mars à Paris, sont une "réaction contre la désintégration des valeurs qui ont fait la France".

"La France est en pleine tempête, nous ne sommes qu'au début du cataclysme", a-t-il dit. "La situation va s'aggraver au cours des mois à venir et le seul espoir de ce pays ce sera le vaisseau du FN", a-t-il assuré, se réjouissant de "la faveur qu'il connaît dans l'opinion".

Le Front national aura sa délégation dans la manifestation de dimanche, mais n'a pas officiellement appelé à manifester, contrairement au premier parti d'opposition de droite, l'UMP, qui a demandé à ses militants à "participer en masse" au défilé contre le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe, promesse de campagne du président socialiste François Hollande.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect