L'Allemagne se concocte une croissance record

Grâce aux exportations, l'Allemagne devrait connaître en 2010 une croissance de 3,5%. Un niveau jamais enregistré depuis la réunification. Cette croissance record devrait permettre au déficit public de revenir sous les 3% du PIB dès 2011, un an plus tôt que prévu. Et le chômage atteindrait alors son niveau le plus bas depuis 1992.

La croissance record de l'économie allemande devrait permettre au déficit public de revenir sous les 3% du PIB un an plus tôt que prévu, dès 2011, et au chômage d'atteindre son plus bas depuis 1992, selon les principaux instituts de conjoncture du pays. Berlin table sur un retour en 2012 de son déficit public dans les clous du Pacte de stabilité européen, soit sous la barre des 3% du Produit intérieur brut (PIB).

La première économie européenne devrait, selon ces instituts, connaître en 2010 une croissance de 3,5%, un niveau jamais enregistré depuis la Réunification il y a 20 ans, à faire pâlir d'envie nombre de ses voisins.

La machine économique allemande, tirée principalement par les exportations mais aussi par un frémissement de la demande intérieure, devrait ensuite ralentir. La croissance restera toutefois assez vigoureuse, à 2% en 2011. A noter que Berlin doit actualiser sa prévision officielle de croissance, pour le moment de 1,4% pour 2010, le 21 octobre.

Bonne élève de l'UE

Résultat, le trou dans les finances publiques devrait culminer à 3,8% du PIB en 2010 puis fondre à 2,7% en 2011, selon les instituts de conjoncture, que le gouvernement prend en compte pour forger ses propres prévisions économiques.

L'Allemagne s'illustrerait ainsi comme l'un des élèves les plus vertueux de la zone euro -la quasi-totalité d'entre eux ayant prévu des déficits au-dessus de 3% en 2011- et des principales économies développées.

"Les mesures de consolidation budgétaire, la fin des programmes de stimulation économique, mais également la conjoncture" doivent permettre la réduction du déficit, expliquent les instituts.

Ces performances doivent permettre à l'Allemagne de passer sous les 3 millions de chômeurs, pour la première fois depuis 1992. Le taux de chômage devrait reculer à 7,7% en 2010 et 7% en 2011.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés