Publicité

L'ambassadeur de France rentre à Rome

©AFP

L'ambassadeur de France en Italie, après avoir été rappelé à Paris la semaine dernière suite à une série d'attaques verbales, rentre à Rome ce vendredi.

"Il repart aujourd'hui à Rome", a déclaré ce vendredi, sur la radio RTL, la ministre française des Affaires européennes, Nathalie Loiseau.

Rappel des faits

La semaine semaine dernière, l'ambassadeur de France en Italie Christian Masset avait été rappelé à Paris le 7 février pour consultations après une série d'attaques verbales de responsables italiens contre le président Emmanuel Macron. Le ministre italien de l'Intérieur Matteo Salvini avait en effet déclaré, le 22 janvier, "espérer" que le peuple français se libérerait bientôt d'un "très mauvais président". La semaine dernière, Matteo Salvini a tenté de calmer le jeu, faisant savoir dans un communiqué qu'il serait "heureux" de rencontrer le président français Emmanuel Macron afin de "tourner la page".

Outre ces propos "outranciers", la limite a été franchie lorsque le vice-Premier ministre italien Luigi Di Maio s'est rendu en France le 5 février pour y rencontrer des gilets jaunes

Christian Masset, l'ambassadeur de France en Italie. ©AFP

Dans un entretien avec le journal italien Corriere della Sera, le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian avait déjà parlé d'un retour à Rome très prochainement, dans un entretien. "Aujourd'hui, je peux vous dire que le retour de notre ambassadeur se fera très prochainement", avait indiqué le chef de la diplomatie française. Pour Le Drian, la visite de Di Maio aux gilets jaunes "a été l'épisode de trop" parce que Di Maio "a rencontré quelqu'un qui appelait à une insurrection et à une intervention de l'armée."

Di Maio avait ensuite tenté de calmer le jeu, tout comme Salvini après les propos qu'il avait tenus, et assuré qu'il avait rencontré ces représentants des gilets jaunes en qualité de chef du Mouvement Cinq Etoiles (M5S, antisystème) et non de vice-Premier ministre. Mais pour Jean-Yves Le Drian, "il s'agit d'une rencontre publique entre une personne qui demande l'insurrection armée et un membre du gouvernement italien, sans respecter les usages élémentaires entre partenaires européens".

Mattarella intervient

"L'Italie a besoin de la France, donc travaillons ensemble."
Nathalie Loiseau
ministre française des Affaires européennes

Les tensions ont été apaisées suite à l'appel du président italien à Macron: "Le président de la République italienne, Sergio Mattarella, a appelé le président Macron, ils se sont parlés, ils ont dit ensemble à quel point l'amitié entre la France et l'Italie était importante, à quel point les deux pays avaient besoin l'un de l'autre", a expliqué Nathalie Loiseau sur les ondes d'RTL.

"Nous avons aussi entendu des leaders politiques qui s'étaient laissé aller à des paroles ou à des comportements franchement inamicaux et inacceptables montrer qu'ils le regrettaient", a-t-elle ajouté à propos des deux vice-présidents du Conseil italien Luigi Di Maio et Matteo Salvini"L'Italie a besoin de la France, donc travaillons ensemble", a-t-elle souligné.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés