L'Europe a accordé l'asile à 538.000 réfugiés en 2017

©Dieter Telemans

Après l'Allemagne, où 325.370 demandes ont abouti, on trouve la France (40.575) et l'Italie (35.130) dans le classement des pays européens ayant rendu une décision positive pour les demandeurs d'asile. La Belgique a accordé l'asile à un peu moins de 13.000 personnes. A l'échelle européenne, plus d'un tiers des bénéficiaires étaient des Syriens.

Les Etats membres de l'Union européenne ont accordé l'asile à 538.120 réfugiés en 2017. Avec 325.370 dossiers acceptés, l'Allemagne est de loin le pays ayant fourni l'effort le plus important. A l'inverse, la Slovaquie a rendu 60 décisions positives et ferme la marche au classement des Etats membres ayant accordé en 2017 leur protection aux demandeurs d'asile.

En 2017, plus de 970.000 décisions de première instance concernant des demandes d’asile ont été prises dans les États membres de l’UE et 266.000 décisions définitives à la suite d'un recours. En première instance, près de 443.000 personnes se sont vu reconnaître un statut protecteur, tandis que 95.000 personnes supplémentaires ont bénéficié d’un statut protecteur en appel.

En plus des chiffres absolus, Eurostat, l'institut européen des statistiques, a également publié "un classement par million d'habitants", ce qui permet de mieux comparer l'action des différents pays. Si on rapporte donc ces chiffres à la population des pays d'accueil, l'Allemagne, avec 3.945 demandeurs d'asile pour un million d'habitants, est toujours en tête du classement. Elle est suivie de l'Autriche (3.865) et de la Suède (3.125), alors que la moyenne de l'UE se situe à 1.050 demandeurs d'asile pour un million d'habitants. Slovaquie (10), République tchèque (15) et Pologne (15) sont loin derrière (voir tableau ci-dessous).

Avec 1.135 demandes acceptées pour un million d'habitants, la Belgique se place légèrement au-dessus de cette moyenne et n'est séparée du podium européen que par le Luxembourg, Chypre et Malte.

©Eurostat

Pour l'ensemble de l'Europe, les Syriens représentent 33% des 538.120 demandes acceptées, soit un quart de moins que le score réalisé en 2016. Viennent ensuite les réfugiés afghans (19%) et les Irakiens (12%). En Belgique, le trio de tête est le même, mais l'ordre est différent. La Belgique a accordé le statut de demandeurs d'asile à 3.030 Afghans contre 2.880 Syriens et 1.120 Irakiens.

©Eurostat

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content