L'Europe commande 500 millions de nouvelles doses des vaccins Moderna et Pfizer/BioNTech

La finalisation de cet accord devrait permettre la vaccination de 100 millions de personnes supplémentaires ©Photo News

La Commission européenne a commandé 300 millions de doses supplémentaires du vaccin anti-Covid développé par la société Moderna. Plus tôt dans la matinée, elle finalisait un accord pour commander 200 millions de doses du vaccin Pfizer/BioNTech.

Alors que de nombreux pays de l'UE s'efforcent d'accélérer leur campagne de vaccination, parfois endiguée par les retards annoncés par les différents fabricants, la Commission a décidé de passer à la vitesse supérieure en commandant un total de 500 millions de doses supplémentaires des vaccins de Pfizer-BioNTech et de Moderna. De quoi vacciner 250 millions de personnes et accélérer le tempo pour le deuxième trimestre.

Ce mercredi à la mi-journée, la Commission a officialisé une nouvelle commande de 300 millions de doses du vaccin Moderna. Elle avait déjà conclu un premier contrat avec le groupe pharmaceutique américain à l'automne dernier pour l'achat d'un maximum de 160 millions de doses du vaccin admis sur le marché européen début 2021.

Finalisation de la commande Pfizer/BioNTech

La commande auprès du laboratoire Pfizer, annoncée plus tôt dans la matinée, s'ajoute quant à elle aux 300 millions de doses initialement achetées pour les 27 États membres de l'Union européenne. Cet accord étendu, déjà annoncé en janvier dernier, prévoit l'achat de 200 millions de doses supplémentaires du vaccin, avec la possibilité d'acquérir 100 millions de doses supplémentaires.

"Nous devrions maintenant être en mesure de fournir suffisamment de doses pour vacciner au moins 250 millions d'Européens avant la fin de l'année."
Albert Bourla
CEO de Pfizer

Jusqu'à 75 millions de doses de la commande seront expédiées au cours du deuxième trimestre, avait déclaré la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, lors de la première annonce du contrat. Le reste sera livré aux troisième et quatrième trimestres.

"Grâce au nouvel accord avec la Commission européenne, nous devrions maintenant être en mesure de fournir suffisamment de doses pour vacciner au moins 250 millions d'Européens avant la fin de l'année", a commenté ce mercredi le CEO de Pfizer, Albert Bourla.

2,3 milliards de doses

Les vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna sont basés sur la technologie de l'ARN messager. Contrairement aux vaccins plus conventionnels, les injections d'ARNm peuvent être modifiées en quelques semaines, si nécessaire, pour protéger contre les variants du coronavirus.

Sans compter la nouvelle commande auprès de Moderna, l'UE dispose d'un portefeuille de 2,3 milliards de doses de vaccin. Ces derniers mois, la Commission européenne a signé des contrats-cadres d'achats pour six vaccins auprès des laboratoires Pfizer/BioNTech, Moderna, Johnson & Johnson, AstraZeneca, CureVac et Sanofi. Chaque État européen a droit à une part de ce stock proportionnellement à sa population.

Les pays de l'UE sont actuellement loin derrière les États-Unis, le Royaume-Uni et Israël dans la course à la vaccination, même si des variants du virus prennent rapidement pied sur le continent. Des retards de livraison chez Pfizer-BioNTech, AstaZeneca et Moderna ont en outre freiné le processus qui a déjà eu du mal à démarrer.

La pandémie de coronavirus Covid-19 frappe de plein fouet la vie quotidienne des Belges et l'économie. Quel est l'impact du virus sur votre santé et sur votre portefeuille? Les dernières informations et les analyses dans notre dossier. 

Par thématique:

Pourquoi hésite-t-on à se faire vacciner?

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés