L'Europe dévoile son certificat vaccinal

Plusieurs États dans le monde, comme ici Israël, ont déjà instauré un certificat vaccinal. ©AFP

La Commission européenne dévoile ce mercredi sa proposition de certificat vaccinal. Prévu pour cet été, il doit faciliter les voyages et relancer le tourisme.

Ne dites plus "passeport vaccinal", mais "certificat numérique vert". La Commission européenne dévoile ce mercredi une proposition de certificat de vaccination contre le Covid-19 pour faciliter les voyages en Europe. Ce document, qui devrait entrer en vigueur avant l'été, est surtout destiné à appuyer la reprise du secteur touristique, très touché par les restrictions aux déplacements depuis le début de la crise sanitaire.

Plusieurs pays européens, dont la Belgique et l'Allemagne, étaient réticents à la création d'un tel document, vu comme une source potentielle de discrimination et d'entrave à la libre circulation au sein de l'espace Schengen.

Suivez en direct la conférence de presse de la Commission européenne

Conférence de presse de la Commission européenne

Relancer le tourisme

Mis sous pression par les États du sud de l'Europe, dont l'économie dépend fortement du tourisme, le Conseil européen a finalement demandé à la Commission de proposer une législation sur ce certificat lors de sa réunion informelle par vidéoconférence le 25 février dernier. La proposition de règlement sera déposée sur la table des chefs d'État ou de gouvernement lors du sommet européen prévu les 25 et 26 mars.

"L'objectif est de permettre aux États membres de mettre en œuvre des politiques facilitant la libre circulation dans l'Union européenne."
Eric Mamer
Porte parole de la Commission européenne

Cette législation devrait éviter que les 27 États membres de l'UE prennent des mesures disparates dans ce domaine. Mais un grand nombre d'entre eux, comme la Hongrie, la Grèce, le Danemark et l'Espagne, ont déjà commencé à travailler sur des projets individuels.

Un document médical

"Le certificat décrira l'état médical de son détenteur", précise le porte-parole de la Commission européenne, Éric Mamer. "L'objectif est de permettre aux États membres de mettre en œuvre des politiques facilitant la libre circulation dans l'Union européenne."

Le certificat numérique vert devrait comporter trois catégories de renseignements. Il permettra de savoir si la personne a été vaccinée contre le Covid-19, si elle a effectué un test PCR et si elle est immunisée suite à une guérison après avoir été infectée par le coronavirus.

Plusieurs pays dans le monde, comme Israël, le Royaume-Uni et la Chine, ont déjà adopté leur propre document.

Pour les organisations de défense des consommateurs, un tel certificat doit s'accompagner d'une vaccination effective, un point sur lequel la campagne européenne de vaccination pose problème. "Pour que le système d’un passeport vaccinal soit le plus juste possible, il faut que la possibilité de se faire vacciner ait été offerte le plus rapidement possible à une large partie de la population", dit Julie Frère, porte-parole de Test Achats.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) travaille à l'élaboration d'un certificat vaccinal et à un cadre international pour la reprise des voyages. Plusieurs pays dans le monde, comme Israël, le Royaume-Uni et la Chine, ont déjà adopté leur propre document.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés