Publicité

L'Europe lance un appel aux dons pour lutter contre le Covid-19

La présidente de la Commission européenne lancera un appel aux dons le 4 mai pour développer un vaccin, un traitement et des tests contre le Covid-19. ©REUTERS

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen lancera le 4 mai un appel aux dons afin de réunir 7,5 milliards d'euros pour développer un vaccin, un traitement et des tests pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen lancera le 4 mai un appel aux dons lors d'une conférence internationale afin de créer une plateforme pour développer un vaccin, un traitement et des tests pour lutter contre la pandémie de Covid-19. 

Cette initiative, baptisée "Coronavirus Global Response", ambitionne de récolter dans un premier temps 7,5 milliards d'euros. La Commission ne cache pas son objectif d'atteindre 10 milliards dans les semaines à venir.

Coopération internationale

L'opération se déroulera en coopération avec d'autres pays, les États-Unis, la Norvège, le Royaume-Uni et l'Arabie saoudite, et plusieurs partenaires internationaux, dont l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), des fondations, et des grandes entreprises pharmaceutiques.

"7,5 milliards d'euros sont seulement le point de départ, nous devrons en faire plus dans les mois et les années à venir", dit un haut responsable européen, "cette initiative est une réponse à l'appel mondial de l'OMS pour des actions visant à accélérer la réponse mondiale à la pandémie".

L'opération vise à créer une plateforme réunissant tous les acteurs concernés. "Nous ne voulons pas un processus linéaire classique, de la recherche à la production, nous voulons tout faire en parallèle", ajoute-t-il, "nous allons mettre ensemble les scientifiques, les régulateurs, les entreprises, les fondations et les donataires".

Vaccin, traitement, tests

"L'argent n'ira pas à la Commission européenne. Nous prenons l'initiative, créons une plateforme, enregistrons les dons, mais tout ira directement aux partenaires."
Un haut responsable européen

La Commission adopte une triple approche, prévoyant d'affecter 4 milliards d'euros à la recherche d'un vaccin, 2 milliards pour le traitement et 1,5 milliard pour développer des tests.

"L'argent n'ira pas à la Commission européenne. Nous prenons l'initiative, créons une plateforme, enregistrons les dons, mais tout ira directement aux partenaires", précise ce haut responsable européen. "Nous accepterons les dons directs et indirects, ces derniers pouvant être affectés à des programmes parallèles, comme Horizon 2020, pour autant qu'ils s'inscrivent dans notre agenda."

Cette opération, prévue pour durer deux ans, sera prolongée jusqu'à l'obtention de résultats. "Nous n'avons jamais développé une telle action en si peu de temps", affirme-t-il.

Les produits développés grâce à cette initiative seront disponibles universellement, précise la Commission.

Parmi les partenaires, on retrouve, entre autres, la fondation Bill Gates, la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), l'Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (GAVI) et la Banque mondiale.

Tout savoir sur le coronavirus Covid-19

La pandémie de coronavirus Covid-19 frappe de plein fouet la vie quotidienne des Belges et l'économie. Quel est l'impact du virus sur votre santé et sur votre portefeuille? Les dernières informations et les analyses dans notre dossier. 

Par thématique:

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés