L'optimisme règne dans les ménages allemands

Mondial 2010 de football et bonnes nouvelles sur le front de l'économie ont rendu les ménages allemands optimistes, selon le dernier baromètre du moral des consommateurs de l'institut GfK publié mardi.

Pour août, le baromètre affiche 3,9 au compteur, contre 3,6 en juillet et 3,5 en juin, et constitue un signe supplémentaire de vigueur de la conjoncture allemande. Le chiffre de juillet a été révisé à la hausse.

Tirée par l'export, la première économie européenne sort la tête de l'eau plus rapidement que prévu après sa pire récession depuis l'après-guerre l'an passé. Cette année, la croissance du Produit intérieur brut (PIB) pourrait atteindre 2%, jugent économistes et responsables politiques.

Le marché du travail a affiché pendant la crise une étonnante résistance, et le chômage est en recul depuis le début de l'année. Le nombre de sans-emploi pourrait descendre sous la barre des 3 millions cette année, ce qui alimente sans aucun doute l'optimisme des Allemands.

Leurs attentes vis-à-vis de la conjoncture et leurs perspectives de revenus ont fortement progressé entre juin et juillet, selon le GfK. Leur propension à faire des achats a légèrement décliné, ce que l'institut impute aux investissement effectués avant le Mondial, notamment dans des téléviseurs. De ce fait, les ménages sont moins enclins à dépenser après l'événement.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés