L'UE veut un accord sur le certificat vaccinal "d'ici la fin du mois"

©AFP

La Commission européenne veut finaliser le processus législatif sur le certificat vaccinal "d'ici la fin du mois". Plusieurs points de divergence ont été abordés mardi lors d'un deuxième round de négociations.

Les représentants du Conseil européen, du Parlement et de la Commission étaient réunis ce mardi en "trilogue" pour négocier les modalités du futur certificat vaccinal, un document destiné à relancer les voyages en Europe cet été. L'UE veut mettre en place le "certificat vert numérique" pour le 21 juin, mais il reste des points importants à trancher. La Commission, les députés européens et plusieurs pays, dont la Grèce, veulent que ces négociations aboutissent au plus vite, avant l'ouverture de la saison touristique.

Lors d'un Conseil des ministres des Affaires européennes, le vice-président de la Commission européenne, Maros Sefcovic, a insisté mardi sur la nécessité de conclure le processus législatif "d'ici la fin du mois". Les chefs d'État et de gouvernement devraient régler les derniers points de divergence au sommet des 24 et 25 mai prochain.

"Ce que nous proposons, c'est un certificat qui dit quel est le statut de la personne par rapport à la pandémie."
Eric Mamer
Porte-parole de la Commission européenne

L'exécutif européen a rappelé, ce mardi, qu'il ne s'agira pas d'un passeport. "Il n'y a pas de passeport vaccination. Ce que nous proposons, c'est un certificat qui dit quel est le statut de la personne par rapport à la pandémie. Si on a été vacciné, si on a passé un test PCR ou si elle est immunisée parce qu'on a eu le virus", a déclaré Eric Mamer, le porte-parole de la Commission. "Cela ne concerne pas que les personnes vaccinées", a-t-il précisé.

Le certificat vaccinal devrait être disponible en version papier ou numérique téléchargeable sur un smartphone.

Période transitoire

Les négociations portent sur plusieurs points comme la gratuité des tests, son entrée en vigueur, la reconnaissance des tests antigéniques plus rapides mais moins précis. Le nom pose aussi question. Alors que la Commission parle d'un "certificat vert numérique", le Parlement propose de l'appeler "certificat européen Covid-19", un nom que les États membres semblent accepter.

19
Etats européens
Une phase test pour la mise en oeuvre du certificat vaccinal a démarré entre 19 pays européens dont la Belgique.

Les négociateurs doivent aussi déterminer si tous les vaccins peuvent être pris en compte ou seulement ceux qui sont reconnus par l'Agence européenne du médicament (EMA).

Par ailleurs, plusieurs États, dont les Pays-Bas, réclament une période de transition de six semaines à partir du 21 juin. La Commission s'oppose à une telle modalité.

"À partir du 1er juin, si les États sont prêts, ils pourront exécuter le système."
Un porte-parole de la Commission européenne

Une phase test a démarré entre 19 pays européens, dont la Belgique. Pendant les deux prochaines semaines, ces pays et la Commission testeront l'infrastructure numérique. "À partir du 1er juin, si les États sont prêts, ils pourront exécuter le système", dit un porte-parole. Les pays qui disposent déjà de leur propre certificat pourront le relier au système européen.

L'UE veut forcer AstraZeneca à livrer 90 millions de doses

Une procédure en référé contre le groupe pharmaceutique AstraZeneca débute cette semaine devant le tribunal de Première instance de Bruxelles, a indiqué mardi Stefan De Keersmaecker, un porte-parole de la Commission européenne. "Nous demandons sur base de l’urgence la livraison de 90 millions de doses" lors du deuxième trimestre, a-t-il précisé.

"Le but n’est pas d’obtenir de l’argent, mais la livraison des doses", a-t-il ajouté. L’UE demande au juge que la firme britannique soit forcée de livrer les doses prévues, sous peine d’astreinte. Pour la Commission, AstraZeneca dispose "des capacités de production suffisantes". Cette procédure se distingue de celle, au fond, où la Commission demande de statuer sur les obligations contractuelles d’AstraZeneca. L'affaire sera plaidée le 26 mai.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés