L'UMP peut s'appeler les Républicains

©AFP

La justice française a rejeté mardi une demande de suspension en urgence de l'utilisation par l'UMP du nom "Les Républicains".

Le juge des référés du tribunal de grande instance de Paris, saisi par quelque 147 requérants pour faire interdire l'usage de ce nom par le parti, a "constaté" dans son jugement dont Reuters a obtenu copie que "le trouble manifestement illicite et le dommage imminent ne sont démontrés par aucun des fondements".

"Nous pouvons nous appeler Les Républicains", a déclaré à la sortie du tribunal le trésorier de l'UMP, Daniel Fasquelle.

Le bureau politique de l'UMP, présidé par Nicolas Sarkozy, a décidé de soumettre au vote des adhérents la décision de l'ancien chef de l'Etat de changer le nom de la formation créée en 2002 et dont il compte à nouveau faire un tremplin pour l'élection présidentielle de 2017.

Ce vote électronique aura lieu les 28 et 29 mai prochains.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés