Publicité
Publicité
Publicité

L'UMP: un train de vie dispendieux?

Un audit financier fait état d'une dette abyssale - près de 75 millions d'euros - laissée dans les caisses de l'UMP par la campagne présidentielle calamiteuse de 2012 et la gestion du parti par son ancien président Jean-François Copé, poussé à la démission fin mai.