Publicité

La BCE a acheté près de 2 milliards d'obligations

La Banque centrale européenne a augmenté ses achats d’obligations la semaine dernière pour porter le montant à 1,965 milliards d’euros, la plus importante transaction depuis le début du mois de juillet.

La Banque centrale européenne a augmenté ses achats d’obligations la semaine dernière pour porter le montant à 1,965 milliards d’euros, la plus importante transaction depuis 22 semaines.

La semaine précédente, la BCE avait acquis pour 1,348 milliard d'euros de dette publique, soit déjà le double de l'acquisition réalisée encore une semaine auparavant. Mais l'institution monétaire basée à Francfort a annoncé jeudi qu'elle comptait poursuivre ce programme, critiqué par certains en son sein mais réclamé par les marchés qui continuent de spéculer contre les économies les plus fragiles de la zone euro.

Au total, la BCE a acheté pour 69 milliards d'euros depuis le début de ce programme inédit, lancé en mai, en pleine crise de la dette publique grecque, pour tenter de calmer les marchés obligataires.

Selon des opérateurs de marché interrogés vendredi, la BCE a accéléré ses rachats de dette publique irlandaise et portugaise en fin de semaine dernière, contribuant à détendre les taux obligataires de la zone euro. Mais le montant des achats de fin de semaine ne sera connu que lundi prochain, l'institution monétaire européenne publiant des chiffres qui couvrent la période allant du jeudi au mercredi de la semaine précédente.

Entre-temps sur le marché obligataire, les taux sont à nouveau remontés lundi, passant de 5,051% vendredi à la clôture à 5,178% pour l'Espagne, de 5,931% à 5,992% pour le Portugal et de 8,146% à 8,212% pour l'Irlande.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés