La collecte du boxeur gilet jaune fait un tabac

Le boxeur Christophe Dettinger s'en était pris à des policiers lors de l'acte 8 des manifestations des gilets jaunes à Paris, samedi dernier. ©Photo News

114.000 euros. C'est le montant récolté en une seule journée par la campagne de soutien à Christophe Dettinger, le boxeur qui s'en est pris à des gendarmes samedi à Paris lors d'une manifestation des gilets jaunes. La cagnotte a été rapidement fermée.

La question du pouvoir d'achat reste bien au coeur des manifestations des gilets jaunes...

Ainsi, une campagne de soutien au "boxeur gilet jaune" a été lancée ce lundi, sur la plateforme leetchi. En une seule journée, son compteur affichait le montant impressionnant de 114.000 euros. 7.876 participants y sont allés de leur poche pour soutenir Christophe Dettinger, placé en garde à vue pour avoir pris des gendarmes français pour des punching-balls. C'était samedi dernier, à Paris, lors de l'acte VIII des rassemblements hebdomadaires des gilets jaunes à Paris.

Le boxeur s'est expliqué sur son geste

Avalanche de réactions

L'initiative, lancée par un "proche" de Christophe Dettinger, a suscité une avalanche de commentaires, des plus dithyrambiques aux plus outrés. Sur le site leetchi, on enregistrait quelque 3.800 messages et commentaires. Le gouvernement français s'est montré particulièrement critique. "Il y a une minorité de nos concitoyens qui pensent que la violence se justifie, donner de l'argent pour la violence", a dit la ministre du Travail Muriel Pénicaud sur CNews.

Vu le succès de la cagnotte, et son caractère polémique, leetchi a choisi d'y mettre un terme ce mardi. Et de masquer le montant. Trop tard, il avait déjà été repéré. La plate-forme précise que les fonds collectés serviront "uniquement à financer les frais de justice" de l'ancien boxeur, les conditions générales d'utilisation de leetchi proscrivant "toute incitation à la haine ou à la violence". L'argent sera "directement" viré sur le compte de l'avocat de l'adepte du coup de poing et uniquement sur présentation des devis et notes d'honoraires.

"Et une cagnotte pour les membres des forces de l'ordre blessés par des irresponsables, ça ne serait pas beaucoup plus approprié?", a répondu sur Twitter la ministre chargée des Affaires européennes Nathalie Loiseau. Elle a visiblement été entendue. Une cagnotte destinée aux membres des forces de l'ordre blessés depuis le début du mouvement des gilets jaunes a été lancée sur la même plate-forme. Elle avait déjà recueilli près de 90.000 euros ce mardi soir.

Lire également

Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content