Publicité

La crise des camionneurs assèche le Royaume-Uni

Le gouvernement pourrait décider dans les prochaines heures de faire appel à l'armée pour assurer la livraison des stations en carburant. ©AFP

Au moins la moitié des station-service sont à sec en raison d'un manque de livreurs et d'un mouvement de panique des consommateurs.

Alors qu'un tiers des conducteurs britanniques de poids lourds a plus de 55 ans, la crise du carburant, directement liée à celle du transport, force Boris Johnson à revoir sa copie, à peine un an après le lancement d'un système de visas à points inspirés du modèle australien.

Après avoir longtemps repoussé l'inévitable, il a décidé d'accorder un visa temporaire à 5.000 chauffeurs européens. Ceux-ci restent à convaincre et leur prise de fonction n'interviendra pas avant plusieurs jours, avec une détérioration possible de la situation.

72.000
CHAUFFEURS EUROPéens
Quelque 72.000 chauffeurs européens ont quitté le pays depuis 2019 et ont renoncé à y revenir.

Quelque 72.000 chauffeurs européens ont quitté le pays depuis 2019 et ont renoncé à y revenir. La Fédération britannique du transport routier estime que 100.000 chauffeurs routiers sont nécessaires pour répondre à la forte accélération de la demande et aux besoins de l'économie.

Pour le parti tory, ce nombre de 100.000 travailleurs rappelle cruellement un objectif récurrent du parti tout au long de la décennie écoulée. Avant chaque élection générale (2010, 2015, 2017), le programme mentionnait un plafond maximum de 100.000 immigrés par an. Ce plafond a toujours été largement dépassé… jusqu'au double effet de la pandémie et du Brexit.

"Nous avons beaucoup travaillé pour convaincre les Britanniques de ne pas quitter [la libre circulation des travailleurs au sein de l'UE]. (...) j'espère qu'ils vont pouvoir gérer les problèmes qui en découlent."
Olaf Scholz
Possible successeur d'Angela Merkel à la Chancellerie allemande

Mouvement de panique

Du côté européen, cette crise britannique a attiré des réactions ironiques, comme celle du commissaire européen au marché intérieur Thierry Breton, ou encore du possible successeur d'Angela Merkel à la Chancellerie allemande, Olaf Scholz, qui avance: "La libre circulation des travailleurs fait partie de l'Union européenne. Nous avons beaucoup travaillé pour convaincre les Britanniques de ne pas la quitter. Ils ont pris une décision différente différemment et j'espère qu'ils vont pouvoir gérer les problèmes qui en découlent."

La British Medical Association s'inquiète de l'impact potentiel sur les hôpitaux et indique que des professionnels de la santé ont déjà dû renoncer à se déplacer. Le gouvernement pourrait décider dans les prochaines heures de faire appel à l'armée pour assurer la livraison des stations en carburant.

Le gouvernement pourrait décider dans les prochaines heures de faire appel à l'armée pour assurer la livraison des stations en carburant.

Plus de la moitié des stations essence britanniques sont à sec, selon les estimations de la Petrol Retailers Association, qui représente 5.500 des 8.000 stations du pays, et qui affirme que potentiellement 90% de ses stations ne peuvent plus servir tous leurs clients. Les prix à la pompe ont atteint leur plus haut niveau depuis huit ans après un mouvement de panique des consommateurs, six fois plus nombreux à se ruer dans certaines stations au cours du week-end écoulé.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés