La dette publique espagnole atteint des sommets

Reuters ©REUTERS

En Espagne, la dette publique atteint un nouveau record à 92,2% du PIB au 2e trimestre. Par contre, la dette des banques envers la BCE est au plus bas depuis 17 mois.

La dette publique de l'Espagne a atteint un nouveau record au deuxième trimestre, à 92,2% du Produit intérieur brut, dépassant l'objectif que s'est fixé le gouvernement pour l'année (91,4%), selon les chiffres publiés vendredi par la Banque d'Espagne.

La dette de la quatrième économie de la zone euro a augmenté de 14,7 points de pourcentage par rapport à la même période de 2012. La Banque centrale a révisé à la hausse l'endettement de l'Espagne au premier trimestre, passant de 88,2% à 90,1%, après la révision fin août des chiffres officiels du PIB de l'Espagne sur la période.

Par contre, la dette nette des banques espagnoles envers la Banque centrale européenne (BCE) a continué à baisser en août et se trouve désormais à son plus bas niveau en 17 mois, selon la Banque d'Espagne.
Cet indicateur, qui reflète la capacité des banques du pays à se financer sur le marché plutôt qu'auprès de la BCE, était de 246,2 milliards d'euros en août, contre 248,3 milliards d'euros en juillet, bien loin du record atteint en août 2012 (388,7 milliards).

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect