Publicité
Publicité

La Finlande moins intransigeante face à la Grèce

Helsinki se dit prêt à une "solution acceptable" par la zone euro dans le cadre des garanties que la Finlande exige d'Athènes pour participer au plan d'aide à la Grèce. Histoire que tous les pays de la zone euro acceptent l'accord spécial exigé par Helsinki et que la Grèce puisse recevoir ce prêt qui lui est indispensable.