Publicité
Publicité

La justice française offre un répit à Sarkozy

La cour d'appel de Paris a suspendu mardi l'enquête qui vaut à l'ancien président Nicolas Sarkozy d'être mis en examen pour corruption depuis juillet, soupçonné d'avoir tenté d'obtenir auprès d'un magistrat des informations dans un dossier judiciaire le concernant