La reconnaissance américaine du génocide arménien crispe Ankara

Le président turc Recep Tayyip Erdogan ©AFP

La Chambre des représentants des Etats-Unis a reconnu formellement mardi le "génocide arménien", une décision vivement saluée par l'Arménie, mais dénoncée comme "dénuée de sens" par Ankara.

C’est la première fois qu’une telle résolution est adoptée en séance plénière d’une des chambres du Congrès à Washington. Appelant à "commémorer le génocide arménien", à "rejeter les tentatives (…) d’associer le gouvernement américain à la négation du génocide arménien" et à éduquer sur ces faits, ce texte non-contraignant a été adopté par l’écrasante majorité de 405 voix sur 435, avec une rare union entre démocrates et républicains, et seulement onze voix contre.

Colère d’Erdogan

La Turquie a convoqué ce mercredi l’ambassadeur américain à Ankara pour protester contre cette décision. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que la reconnaissance du génocide arménien par la Chambre des représentants des Etats-Unis n’avait "aucune valeur" pour Ankara. "Nous voyons cette accusation comme la plus grande insulte qui soit à notre nation", a-t-il ajouté.

Le génocide arménien est reconnu par une trentaine de pays.

De son côté, le Premier ministre arménien Nikol Pachinian a "salué un vote historique", jugeant, dans un message sur Twitter, que cette résolution "est un pas audacieux vers la vérité et la justice historique qui offre également un réconfort à des millions de descendants des survivants du génocide arménien".

Le génocide arménien est reconnu par une trentaine de pays et la communauté des historiens. Selon les estimations, entre 1,2 million et 1,5 million d’Arméniens ont été tués pendant la Première guerre mondiale par les troupes de l’Empire ottoman, alors allié à l’Allemagne et l’Autriche-Hongrie. Mais la Turquie refuse l’utilisation du terme "génocide", évoquant des massacres réciproques sur fond de guerre civile et de famine ayant fait des centaines de milliers de morts dans les deux camps.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés