La Russie expulse 23 diplomates britanniques

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. ©AFP

La riposte de Moscou aux mesures décidées par le Royaume-Uni à son encontre se concrétise.

Le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé ce samedi matin que Moscou allait expulser 23 diplomates britanniques, en réponse à une mesure similaire annoncée par Londres après l'empoisonnement en Grande-Bretagne d'un ancien espion russe et de sa fille. Les diplomates expulsés devront quitter la Russie dans la semaine.

Les autorités russes retirent parallèlement l'autorisation faite antérieurement au Royaume-Uni d'ouvrir un consulat à Saint-Pétersbourg.

Enfin, le British Council établi en Russie sera fermé sur ordre de Moscou. "Etant donné le statut hors régulation du British Council en Russie, son activité est arrêtée", a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères, à propos de cet organisme international britannique pour les relations culturelles et l'éducation.

Le gouvernement britannique accuse la Russie d'être derrière l'empoisonnement de l'ancien agent russe Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia, retrouvés inconscients début mars à Salisbury. En représailles, le gouvernement britannique a ordonné mercredi l'expulsion de 23 diplomates russes et suspendu toutes les rencontres bilatérales. Moscou réfute les accusations.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content