La Russie expulse un diplomate belge

©Photo News

En réponse à l'expulsion il y a une semaine d'un diplomate russe en poste à Bruxelles, décidée par le gouvernement à l'issue d'un conseil des ministres restreint, en signe de solidarité avec son allié britannique, la Russie a décidé ce mercredi de renvoyer un diplomate belge.

L'affaire Skripal continue de réguler les décisions diplomatiques de ces derniers jours. La Russie a en effet décidé ce mercredi de renvoyer un diplomate belge en poste à Moscou. Cette décision fait suite à l'expulsion le mardi 27 mars d'un diplomate russe en poste à Bruxelles par le gouvernement belge. La personne concernée avait 15 jours pour quitter le territoire national.

Cette expulsion a été signifiée par le ministère russe des Affaires étrangères au chef de mission adjoint à Moscou, en l'absence de l'ambassadeur, Jean-Arthur Régibeau, a indiqué un porte-parole du département, sans préciser l'identité du diplomate concerné.

Une demi-douzaine de diplomates sont en poste auprès de l'ambassade de Belgique à Moscou sans compter le personnel affecté à des tâches consulaires, les représentants des entités fédérées, un officier de liaison de la police fédérale et un autre pour la douane.

Charles Michel avait annoncé le renvoi d'un membre du personnel diplomatique de la mission russe dans le sillage de l'empoisonnement en Angleterre de l'ex-espion russe Sergueï Skripal. Cet ex-agent double avait été empoisonné, tout comme sa fille Ioulia, à l'aide d'un agent innervant le 4 mars à Salisbury, ce qui a conduit le gouvernement britannique à accuser la Russie.

Moscou rejette ces accusations, qui ont entraîné la plus grave crise diplomatique Est-Ouest depuis la Guerre froide et conduit à l'expulsion de quelques 300 diplomates de part et d'autre.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés