La Serbie et le Kosovo bientôt dans l'Europe ?

Hashim Thaçi, premier ministre kosovar. ©REUTERS

La Serbie et son ancienne province du Kosovo, indépendante depuis 2008, ont conclu vendredi sous l'égide de l'Union européenne un accord de normalisation de leurs relations. Une étape indispensable pour lancer des négociations sur l'adhésion de la Serbie à l'Union européenne. Mais peu après l'annonce, les Serbes kosovars annonçaient qu'ils exigeaient un référendum en Serbie sur la question.

Les chefs des gouvernements de la Serbie et du Kosovo ont annoncé vendredi à Bruxelles être parvenus à sceller un accord pour normaliser les relations entre Belgrade et Pristina après plusieurs mois de difficiles négociations.

La chef de la diplomatie de l'Union européenne, Catherine Ashton, qui s'était fortement impliquée dans ces pourparlers, a salué l'accord en estimant qu'il rapprochait les deux pays de l'UE.

"Les négociations ont été conclues. L'accord a été paraphé par les deux chefs de gouvernement. C'est un pas de plus vers l'Europe", a dit Mme Ashton.

"Cet accord ouvre la voie à une normalisation entre nos deux pays, nos deux peuples", a ajouté au cours d'une brève conférence de presse le Premier ministre kosovar, Hashim Thaçi.

"Les propositions de la Serbie ont été acceptées. J'ai paraphé une proposition de texte sur laquelle les deux parties vont se prononcer dans les prochains jours pour dire si elles l'acceptent ou si elles la refusent", a dit de son côté le chef du gouvernement serbe, Ivica Dacic.

L'Union européenne avait clairement indiqué que sans accord pour normaliser leurs relations, le rapprochement de la Serbie et du Kosovo vers l'UE serait compromis. La question sera à l'ordre du jour d'une réunion des ministres des Affaires européennes lundi à Luxembourg.

Cet accord a émergé au cours de la 10e séance de discussions en six mois entre les Premiers ministres serbe et kosovar, Ivica Dacic et Hashim Thaçi.

La normalisation des relations entre les deux pays ouvre la voie à des négociations sur l'adhésion de la Serbie à l'Union européenne, si les Vingt-Sept se mettent d'accord sur cette idée lors d'un conseil ministériel lundi prochain à Bruxelles.

Les Serbes kosovars exigent un référendum en Serbie

Les élus des Serbes du Kosovo ont exigé la tenue d'un référendum "en Serbie" sur l'accord paraphé vendredi à Bruxelles entre Belgrade et Pristina en vue de la normalisation de leurs relations, envenimées depuis la proclamation de l'indépendance du Kosovo de la Serbie en février 2008.
Les élus des conseils municipaux du nord du Kosovo - région à majorité serbe voisine de la Serbie - "exigent l'organisation d'un référendum en Serbie pour que les citoyens puissent décider entre le maintien du Kosovo dans le cadre de la Serbie et l'acceptation des conditions (ndrl, de l'accord paraphé à Bruxelles) en échange de l'octroi d'une date pour l'ouverture de négociations d'adhésion de Belgrade à l'UE", indique une résolution adoptée par ces élus.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect