La Suède ravagée par les feux de forêts

Un feu de forêt près de Kårböle, dans l'Est de la Suède. ©AFP

Une cinquantaine d'incendies ravagent les forêts suédoises depuis jeudi, alors que le pays connaît des records de chaleur pour la saison. Peu habituées à combattre les feux, les autorités suédoises ont reçu l'aide de plusieurs voisins européens, grâce auxquels près de la moitié des foyers ont été éteints.

Le Nord de l'Europe connaît une vague de chaleur et de sécheresse d'une longueur inhabituelle qui menace récoltes et forêts. Plongée dans son mois de juillet le plus chaud depuis 260 ans, la Suède est la plus durement touchée par la sécheresse: une cinquantaine d'incendies ont ravagé  les forêts suédoises depuis jeudi, dont une vingtaine dans l'extrême nord du pays. Au total, quelque 25.000 hectares ont été touchés par ces feux. C'est douze fois plus que les années précédentes, selon les chiffres des autorités suédoises.

58
millions d'euros
Selon l'agence forestière suédoise, les dégâts sur les forêts s'élevaient déjà jeudi à 600 millions de couronnes, soit 58 millions d'euros.

Face à cet embrasement sans précédent, celles-ci ont sollicité l'aide de leurs voisins à travers le Mécanisme européen de protection civile et le centre de coordination de l'Otan. Dès vendredi, la France, l'Allemagne, l'Italie, la Norvège, le Portugal et la Pologne ont proposé leur soutien aux pompiers suédois. Ainsi, 140 sapeurs-pompiers polonais, soixante militaires français et une quarantaine de pompiers allemands sont arrivés dans le pays pour combattre les feux au sol. Ils sont accompagnés dans les airs par plusieurs Canadairs venus de France, d'Italie et du Portugal. Sont aussi présents des hélicoptères norvégiens, allemands et lithuaniens. "En tout, 342 personnes sont venues ou vont arriver en renfort en Suède", a expliqué à Franceinfo le colonel Pierre Schaller, responsable de la mission française.

Un Canadair français atterrit à Sveg, dans le centre de la Suède. Plusieurs pays européens ont fournit des hommes et des appareils pour aider la Suède à combattre ses incendies de forêt. ©AFP

Aidées par un air plus doux depuis dimanche, les équipes dépêchées sur place ont réussi à éteindre près de la moitié des feux. Mais les quatre foyers les plus importants au centre du pays restaient encore actifs ce lundi. Avec 22 millions d'hectares boisés, la Suède est recouverte à plus de 70% de forêts. Leur très grande superficie rend les incendies plus difficiles à circonscrire. Mais "l'avantage c'est la présence de nombreux plans d'eau" qui offrent aux avions des points de ravitaillement moins distants, explique le colonel Pierre Schaller.

Pour instant, aucune victime n'est à déplorer, mais selon l'agence forestière suédoise, les dégâts sur les forêts s'élevaient déjà jeudi à 600 millions de couronnes, soit 58 millions d'euros. La vague de chaleur exceptionnelle qui touche le nord de l'Europe a déjà eu un lourd impact sur le secteur du papier: l'un des plus importants groupes mondiaux dans le domaine, le finno-suédois Stora Enso  a perdu 13% en Bourse vendredi. Confronté à des risques d'incendies de plus en plus importants dans les forêts nordiques, le groupe s'est vu forcé de trouver de nouveaux fournisseurs de bois en Irlande et en Pologne.

La Suède a déjà perdu l'équivalent de 58 millions d'euros dans ces incendies de forêt. ©AFP

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content