La zone euro a renoué avec la croissance

Bloomberg ©Bloomberg

L'indice de croissance en zone euro a atteint, en juillet, un plus haut de 18 mois. Même en provenance d'Italie et d'Espagne, on note un soupçon de reprise. Petit tour d'Europe...

Le secteur privé de la zone euro a renoué avec la croissance en juillet, pour la première fois depuis août 2011, laissant entrevoir une faible progression du produit intérieur brut au troisième trimestre, selon les résultats définitifs d'une enquête Markit.

• L'indice PMI composite - qui regroupe industrie et services - est considéré comme un indicateur fiable de la croissance. Il a atteint le mois dernier un plus haut de 18 mois de 50,5 en version définitive, contre 50,4 en estimation flash et 48,7 en juin, repassant pour la première fois depuis janvier 2012 le seuil de 50 à partir duquel il rend compte d'une expansion.

"Le vrai déclencheur qui permettra nous l'espérons la reprise sont les signes de plus en plus nombreux d'une stabilisation des marchés intérieurs", explique Chris Williamson, économiste chez Markit.

L'indice PMI des services a progressé à 49,8 contre 49,6 en version flash et 48,3 en juin.

ALLEMAGNE - 3E MOIS DE CROISSANCE DANS LES SERVICES

Le secteur allemand des services a enregistré en juillet un troisième mois de croissance, grâce à un afflux de commandes nouvelles, mais l'indice définitif calculé par Markit est ressorti sous l'estimation préliminaire annoncée fin juillet.

L'indice s'établit à 51,3 en version finale au lieu de 52,5 en estimation flash et contre 50,4 en juin, s'établissant ainsi pour le troisième mois consécutif au-dessus de la barre de 50 à partir de laquelle il rend compte d'une expansion.

"L'économie allemande a débuté le troisième trimestre sur des bases positives", dit Tim Moore, économiste chez Markit.

L'indice composite, qui regroupe industrie et services, est ressorti de son côté à 52,1 en version définitive, contre 50,4 en juin, après avoir été estimé initialement à 52,8.

Le sous-indice mesurant les entrées de commandes est repassé au-dessus des 50 pour la première fois depuis février, atteignant 51,2 contre 50,5 en version flash et 48,1 en juin.

FRANCE - L'AMÉLIORATION DANS LE SECTEUR PRIVÉ SE POURSUIT

L'activité dans le secteur privé en France s'est contractée en juillet au rythme le moins fort depuis 17 mois, renforçant l'hypothèse d'une sortie de récession, selon les chiffres définitifs de l'indice Markit des directeurs d'achats publiés lundi.

Le secteur des services a affiché sa meilleure performance depuis août 2012, avec un indice à 48,6, contre 47,2 en juin.

L'indice PMI composite, qui combine celui des services et celui de l'industrie manufacturière publié la semaine passée, a progressé à 49,1 contre 47,4 en juin, atteignant son plus haut niveau depuis février 2012. (voir )

Il reste cependant sous la barre de 50 qui sépare contraction et expansion de l'activité.

Dépêche au complet

GB-L'INDICE DES SERVICES AU PLUS HAUT DEPUIS DECEMBRE 2006

L'activité dans le secteur britannique des services a connu en juillet une croissance bien plus forte que prévu, atteignant son plus haut niveau depuis décembre 2006, montrent les résultats de l'enquête réalisée par Markit avec l'association des directeurs d'achat CIPS.

L'indice des services a atteint 60,2 le mois dernier, contre 56,9 en juin, alors que les économistes prévoyaient en moyenne 57,2. Le sous-indice des entrées de commandes est monté à 60,0 contre 59,3, à son meilleur niveau depuis novembre 2006.

Ces chiffres laissent espérer au titre du troisième trimestre une croissance du PIB bien supérieure à celle de 0,6% enregistrée les trois personnes précédentes.

"Pour de nombreuses personnes, une reprise complète et réelle sera atteinte lorsque nous observerons une hausse significative des créations d'emplois, une progression des revenus réels et une amélioration du niveau de vie qui a subi une pression intense ces dernières années", tempère toutefois Paul Smith, économiste chez Markit.

Le PIB britannique reste à 3% de son niveau d'avant la crise financière.

ITALIE - CONTRACTION LA PLUS FAIBLE DEPUIS DEUX ANS

L'indice PMI Markit/Adaci a progressé à 48,7 en juillet contre 45,8 en juin, toujours sous la barre de 50 qui sépare contraction et croissance mais à son meilleur niveau depuis l'été 2011.

Ce chiffre est bien meilleur qu'attendu puisque les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un indice à 46,5, l'estimation la plus haute étant de 47,0.

Pour Phil Smith, économiste chez Markit, l'indice PMI de juillet est de bon augure pour le troisième trimestre mais la faiblesse de la demande et la situation de l'emploi - en contraction pour le 26e mois - restent préoccupantes. Les services, en comprenant les services publics exclus de l'enquête de Markit, représentent environ 70% du PIB italien.

ESPAGNE : LA CONTRACTION S'ATTÉNUE POUR LE 3E MOIS D'AFFILÉE

La contraction de l'activité dans le secteur espagnol des services s'est atténuée en juillet pour le troisième mois consécutif, montre l'enquête de Markit.

L'indice PMI des services est ressorti à 48,5 contre 47,8 en juin, s'inscrivant pour le 25e mois d'affilée sous la barre des 50 qui marque la séparation entre contraction et expansion. Il revient cependant à son meilleur niveau depuis juin 2011.

"Si cette tendance se poursuit, nous pourrions voir le PIB renouer avec la croissance d'ici la fin de l'année", relève Andrew Harker, économiste chez Markit.

"Mais c'est encore loin d'être assuré, car les prestataires de services continuent de souligner les effets de la crise économique dans leurs réponses à la dernière enquête."

L'économie espagnole a subi en avril-juin son huitième trimestre consécutif de contraction mais le gouvernement promet un retour de la croissance au deuxième semestre, ce dont doutent de nombreux économistes. Le secteur des services représente environ la moitié du PIB.

La composante de l'emploi est remontée à 46,5 en juillet contre 45,3 en juin, en amélioration pour le cinquième mois d'affilée. L'emploi a baissé dans les services depuis février 2008 sans exception.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés