Le chemin le plus dangereux du monde est de retour

©AFP

El Caminito del Rey, le "Petit chemin du Roi", situé au sud de l'Espagne est connu pour être l'un des passages les plus périlleux de la planète. Fermée au public depuis 15 ans, la voie vient de s'offrir un lifting sécurisant.

En 2000, les autorités espagnoles ont décidé de fermer le "Petit chemin du Roi" devant le nombre croissant d'accident mortels. Situé à flanc de falaise, dans les gorges d'El Chorro, au sud de l'Espagne, où coule la rivière Guadalhorce, ce chemin a été construit entre 1901 et 1905, pour les besoins de la mise sur pied de deux barrages hydroélectriques.

©L'Echo

©AFP

Le chemin fait trois kilomètres de long pour 1 mètre de large. Il est creusé dans la roche, ou constitué de plaques de béton armé, soutenues par des rails et fixées à flanc de falaise. Inusité et très dégradé, il surplombe la rivière d'une bonne centaine de mètres par endroits.

©AFP

©AFP

Attirant de nombreux aventuriers inexpérimentés, on y dénombre plusieurs accidents mortels, ce qui poussa le gouvernement local à fermer les deux entrées en 2000 afin d'éviter d'autres tragédies.

©REUTERS

Aujourd'hui, après des travaux de restauration d'un montant supérieur à 8 millions d'euros, El Caminito del Rey est de nouveau accessible aux randonneurs en quête de sensations fortes.

©REUTERS

©AFP

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés