Le Costa Concordia sort de l'eau

AFP ©AFP

Doucement mais sûrement... Les opérations de redressement du Costa Concordia sont en cours et le paquebot commence bien à se redresser. La phase critique de détachement des rochers est passée.

Les techniciens se préparaient lundi soir à une longue nuit sur l'île du Giglio pour poursuivre la rotation du Concordia, une opération inédite qui prend beaucoup plus de temps que prévu.

A chaque étape, le processus s'est "dilaté" dans le temps et la fin des opérations, entamées lundi à 9h, est désormais prévue mardi à l'aube, ont indiqué les autorités.

"Nous continuerons toute la nuit, les choses se poursuivent selon le programme mais avec des délais allongés", a expliqué à la presse le commissaire du gouvernement en charge du projet, Franco Gabrielli. Interrogé sur l'éventualité d'une fin des opérations à l'aube, il a répondu: "oui absolument".

Les ingénieurs et techniciens mobilisés pour la rotation (une centaine en tout) sont parvenus à redresser le navire de 13 degrés", alors qu'il était initialement couché avec une inclinaison de 65 degrés, selon les autorités.

 

"La durée de douze heures pour l'ensemble des opérations (démarrées à 9h) reste valable", a expliqué Sergio Girotto, responsable du projet pour la société italienne Micoperi.
Dimanche, le groupe Costa, propriétaire du navire, et sa maison mère américaine Carnival, à qui revient le paiement de cette opération gigantesque (plus de 600 millions d'euros à ce jour) s'était montré optimiste.
"Tout a été fait pour que l'opération réussisse", a dit Franco Porcellacchia, chef du projet pour Carnival.

 

 

C'est la première fois qu'un tel exploit est tenté sur un bateau aussi grand - long de près de 290 mètres, haut comme un immeuble de plus de dix étages - et positionné de cette façon - le flanc droit couché sur des rochers.
L'ex-palace flottant a été vidé de toute présence jusqu'à ce qu'il soit sécurisé, avant la venue éventuelle des enquêteurs du parquet de Grosseto, toujours à la recherche des corps de deux disparus, une passagère italienne et un serveur indien, sur les 32 morts qu'a fait ce naufrage le 13 janvier 2012.
En outre, tout trafic maritime est interrompu aux abords de l'île.


 

→ Le redressement en LIVE


Costa Concordia: les opérations de redressement en direct

• En trois phases

La rotation -d'une durée totale prévue de 10 à 12 heures- doit intervenir en trois phases. Elle sera gérée à distance dans une "salle de contrôle" par 12 personnes, chacune devant son ordinateur avec un rôle distinct à jouer. Chacune sera ainsi reliée, "tel un cordon ombilical" au navire, selon  Porcellachia.

Même les "battements du coeur" de Nick Sloane, le spécialiste mondial en renflouements embauché par le consortium américano-italien Titan-Micoperi, pour superviser les travaux, le "mythe vivant", vont être contrôlés, plaisantait Gabrielli.

Ce à quoi le Sud-Africain, à la tête d'une équipe de 500 personnes de près de 30 nationalités, travaillant 24h sur 24h, a répondu calmement, se disant "prêt", "tous les risques ayant été identifiés". Le chef de l'opération a aussi tenu à remercier la population de l'île qui avait été "compréhensive" ces derniers 18 mois.

 

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect