nécrologie

Le duc d'Edimbourg, regard sur un siècle (1921-2021)

Le prince consort de la monarchie britannique s'est éteint à l'âge de 99 ans. Il avait mis en exergue la force tranquille de la reine Elizabeth.

Une image résume à elle seule le rôle essentiel qu'a joué le duc d'Edimbourg pendant près de 75 ans auprès de la Reine Elizabeth. Le 3 juin 2012, à l'occasion des célébrations du 60e anniversaire du couronnement, au bord de la Tamise, il était resté debout pendant près de quatre heures, sans jamais s'asseoir sur l'un des fauteuils qui lui était destiné. Malgré la pluie battante et le froid cinglant, il avait passé en revue le millier de bateaux qui avaient défilé à Tower Bridge. Âgé de 90 ans, il avait été opéré du cœur cinq mois avant, et allait être hospitalisé le lendemain pour une infection. Il allait encore accomplir près de 300 apparitions publiques dans les cinq années suivantes, avant de progressivement se retirer.

Selon les observateurs de la vie royale, le tempérament irascible du duc d'Edimbourg, voire une certaine rudesse dans l'ensemble de ses relations, a beaucoup contribué à protéger la reine des pressions relatives au pouvoir monarchique. Elizabeth a hérité du trône à seulement 25 ans, cinq ans après leur mariage, dont la cérémonie avait été la première à être télévisée en direct dans le monde entier. Philip a aussi joué un rôle de paratonnerre contre l'ensemble des médias, qui n'ont jamais cessé de se transformer depuis 70 ans, souvent pour le pire au Royaume-Uni.

La personnalité complexe du duc d'Edimbourg faisait écho à une enfance particulièrement instable et tourmentée, voire tragique.

La personnalité complexe du duc d'Edimbourg faisait écho à une enfance particulièrement instable et tourmentée, voire tragique. Né à Corfou huit ans après l'assassinat de son grand-père le roi George Ier de Grèce, Philip n'a vécu que quelques mois dans son pays natal, en raison de l'exil de la famille royale, au cours duquel son père André a échappé de peu à la peine de mort. Philip a ensuite vécu de façon relativement modeste dans différents pensionnats français et allemands. La schizophrénie de sa mère a considérablement distendu leur relation. Encore adolescent, il a perdu sa sœur dans un accident d'avion. Il a marché derrière le cercueil lors des funérailles, comme il allait le faire de nouveau soixante ans plus tard, au côté de ses petits-enfants William et Harry, lors des obsèques de Diana.
Prince déchu, Philip disposait d'un patrimoine sans commune mesure avec celui de la famille royale britannique. La légende dit qu'Elizabeth s'est énamourée de lui dès leur première rencontre, lorsqu'elle avait 13 ans, bien avant le début de leur relation et leur mariage.

Des messages du monde entier

Des messages de soutien ont été adressés depuis le monde entier à Buckingham Palace. "C’est avec une grande tristesse que nous avons appris le décès de Son Altesse Royale le Prince Philip, Duc d’Édimbourg", ont indiqué le roi Philippe et la Reine Mathilde, dans une communication publique, en plus d'un message personnel transmis à la Reine. "Nous présentons nos plus sincères condoléances à Sa Majesté la Reine et à la Famille royale britannique ainsi qu’au peuple du Royaume-Uni."

"Nous présentons nos plus sincères condoléances à Sa Majesté la Reine et à la Famille royale britannique ainsi qu’au peuple du Royaume-Uni."
Le roi Philippe et la reine Mathilde


William et Kate ont posté sur Instagram une photo du Duc. Harry a indiqué qu'il ferait tout son possible pour rentrer au Royaume-Uni et pouvoir se recueillir avec sa famille "en ces temps très difficiles."

Malgré le retrait progressif du prince consort depuis quelques années, la reine Elizabeth, âgée de 95 ans, a continué d'assumer la fonction royale, en recevant notamment le Premier ministre chaque semaine, en lisant les communications de Downing Street, ou en étant présente chaque année à l'ouverture du Parlement pour prononcer son discours. Une abdication n'est pas envisagée. Les autres membres de la famille royale, le prince Charles, ainsi que William, vont en revanche être appelés à assumer un peu plus de responsabilités.

95
ans
La reine Elizabeth, âgée de 95 ans, continue d'assumer la fonction royale, notamment en recevant le Premier ministre chaque semaine et en lisant les communications de Downing Street.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés