Le grand défi? Restaurer la crédibilité

Jyrki Katainen, le ministre des finances finlandais, à son arrivée à la réunion du PPE.

Pour le ministre des finances finlandais, Jyrki Katainen, le principal défit de l'Union européenne sera de restaurer sa crédibilité sur la manière de gérer ses dettes et la situation de ses banques.

"L'Union européenne a un problème de crédibilité avec la gestion de ses dettes et la mauvaise situation de certaines de ses banques", a annoncé mercredi soir le vice-premier ministre et ministre des Finances finlandais Jyrki Katainen. "Nous devons nous montrer responsables et crédibles dans la manière dont nous réduisons les déficits publics et gérons le problème de l'endettement", a-t-il déclaré à l'issue d'une réunion des dirigeants de l'Union européenne membres du Parti Populaire Européen (PEE), dont il est le vice-président, organisée pour préparer le sommet européen de jeudi. "Je suis plus optimiste que je ne l'étais à mon arrivée", a affirmé M. Katainen. "Tout le monde est disposé à faire des efforts", a-t-il assuré. "Les marchés sont curieux de voir comment les gouvernements de l'UE gèrent leurs déficits publics", a-t-il ajouté.

Bad banks dans le collimateur

M. Katainen a par ailleurs mis l'accent sur le problème de crédibilité posé par un certain nombre de "bad banks" (mauvaises banques) dans l'Union européenne. "L'Union européenne est remplie de bonnes banques, mais une minorité de mauvaises banques ont des problèmes et génèrent des rumeurs dont souffrent les bonnes banques", a-t-il souligné. "De plus en plus de gouvernements se disent en faveur de soumettre les banques de l'Union européenne à des test de résistance et à publier les résultats", a-t-il affirmé.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés