Publicité

La cupidité discrédite le héraut des antivax au Royaume-Uni

Piers Corbyn est le frère de l'ancien chef du parti travailliste Jeremy Corbyn. ©Photo News

Piers Corbyn, frère de l'ancien leader du parti travailliste, a été piégé par deux youtubeurs qui lui ont fait accepter 10.000 livres en cash en échange de sa mansuétude sur le vaccin AstraZeneca.

La vidéo, disponible sur YouTube, est accablante. En huit minutes, les deux youtubeurs Josh Pieters et Archie Manners ôtent toute crédibilité à Piers Corbyn, opposant très vocal et spectaculaire à la campagne de vaccination contre le Covid-19.

Le plan de Pieters et Manners était simple : l'un des deux devait se faire passer pour le fils d'une famille de riches entrepreneurs sud-africains possédant un grand nombre d'actions dans la firme pharmaceutique britannique. Au cours de leur rencontre dans un square londonien, ils lui proposent d'édulcorer son discours sur le vaccin AstraZeneca, quitte à forcer davantage le trait sur les vaccins à ARN messager, Pfizer et Moderna.

L'activiste ne cache pas son intérêt lorsqu'une liasse de billets lui est proposée. "C'est stupéfiant! C'est brillant!", réagit-il, sans imaginer qu'une caméra cachée juste en face filme son regard euphorique.

10.000
livres
Piers Corbyn s'est vu proposer une enveloppe de 10.000 livres (environ 11.700 euros) par deux youtubeurs.

Cette somme de 10.000 livres (environ 11.700 euros) est présentée comme une donation au service de la campagne de Piers Corbyn, mais à la condition expresse que celle-ci soit désormais axée sur les vaccins à ARN messager, Pfizer et Moderna, et non plus sur AstraZeneca, le vaccin qui a été le plus injecté au Royaume-Uni.

Au fil de la conversation, il accepte clairement de recevoir cette somme d'argent, et demande même où se trouve l'enveloppe lorsque ses deux interlocuteurs tardent à la lui donner. Il se met d'accord avec les deux hommes pour épargner spécifiquement AstraZeneca et ne cibler que Moderna et Pfizer, en signant même un document où il vante les bénéfices du premier par rapport aux deux autres.

Billets de Monopoly

Entretemps, un complice des deux hommes vient discrètement remplacer l'enveloppe avec les vrais billets contre une enveloppe avec de billets de Monopoly. L'activiste ne prendra conscience du pot-aux-roses qu'en rentrant chez lui.

Piers Corbyn s'est imposé comme l'une des principales figures du complotisme et du climatoscepticisme.

Au-delà de sa campagne contre les vaccins, Corbyn, 74 ans, s'est imposé depuis des années comme l'une des principales figures du complotisme et du climatoscepticisme, avec des théories fantaisistes qui ont attiré une forte audience, comme les liens potentiels entre la technologie de 5G et et le coronavirus.

Le frère de l'ancien leader du parti travailliste Jeremy Corbyn avait déjà une influence très relative sur la campagne vaccinale au Royaume-Uni, où les niveaux d'adhésion et de confiance sont très élevés, plus en tout cas que dans certains pays voisins. La mise en évidence de son appât du gain et de sa malhonnêteté pourrait le marginaliser encore davantage.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés