Le ministre italien des Transports veut voir des têtes tomber

©AFP

Retrait de la concession, sanctions significatives, démissions, le ministre italien des Transports, Danilo Toninelli n'y va pas par quatre chemins. Il accuse le gestionnaire des autoroutes, Autostrade per l'Italia, d'incapacité à assumer ses obligations.

Le ministre italien des Transports, Danilo Toninelli, annonce une série de mesures dont un audit général des ponts et des tunnels vieillissants dans toute l'Italie.

Au lendemain de la catastrophe de Gênes, dont le bilan provisoire fait état d'au moins 39 morts, il a également déclaré avoir lancé une procédure de retrait de la concession autoroutière accordée à la société Autostrade per l'Italia, filiale du groupe Atlantia. "Autostrade per l'Italia n'a pas été capable d'assumer ses obligations dans le cadre de l'accord régulant la gestion de cette infrastructure", a-t-il dit sur l'antenne de la RAI.

L'État réclamera également des sanctions significatives. Selon lui, elles pourraient atteindre les 150 millions d'euros.

Enfin, le ministre a estimé, sur sa page Facebook, que les dirigeants d'Autostrade per l'Italia devaient démissionner.

Une section du pont Morandi, sur l'autoroute A10 qui relie Gênes à la France, s'est effondrée mardi en fin de matinée alors qu'un violent orage s'abattait sur la capitale de la Ligurie. Aucune réaction n'a pu être obtenue auprès du groupe Atlantia après les déclarations de Toninelli. Autostrade per Italia a rappelé mardi que d'importants travaux de rénovation avaient été menés sur le viaduc en 2016. Parlant d'un accident "imprévisible", son directeur pour la région de Gênes, Stefano Marigliani, a assuré que le pont était "constamment surveillé, bien au-delà des exigences légales" et qu'il n'y avait "aucune raison de penser qu'il était dangereux".

→ Dans un communiqué, la société avance qu'un monitoring était effectué tous les trimestres comme le prévoit la loi. Des contrôles supplémentaires ont même été effectués avec des équipements sophistiqués. Enfin, des experts externes ont été consultés. "Ces contrôles ont fourni des assurances suffisantes surl'état de l'ouvrage."

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n