Publicité

Le patron du renseignement allemand démis de ses fonctions

Hans-Georg Maassen ©AFP

Le patron controversé du renseignement allemand, Hans-Georg Maassen, a été démis de ses fonctions ce mardi, annonce le gouvernement. Il deviendra finalement secrétaire d'Etat au sein du ministère de l'Intérieur.

La chancelière allemande Angela Merkel a réuni ce mardi ses partenaires de coalition pour décider du sort du très controversé patron du renseignement, accusé de collusion avec l'extrême droite. 

Le gouvernement allemand a donc décidé de limoger Hans-Georg Maassen. L'homme, 55 ans, est dans la tourmente depuis le 7 septembre. Il avait démenti l'existence de "chasses collectives" d'étrangers, pourtant dénoncées par Angela Merkel après des manifestations anti-migrants à l'appel de l'extrême droite à Chemnitz, dans l'ex-RDA. Il avait également assuré qu'une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux à ce sujet était fausse, alors que cette dernière était bien réelle.

Le chef de l'Office fédéral de protection de la Constitution (BfV) est, de manière générale, épinglé pour des liens supposés trop étroits avec le parti d'extrême droite AfD.

"La fonction de président de l'Office de protection de la Constitution va être réattribuée. M. Maassen sera à l'avenir secrétaire d'Etat au ministère de l'Intérieur", indique un communiqué publié à l'issue d'une rencontre entre Angela Merkel et ses partenaires de coalition.

Le sort de Hans-Georg Maassen sort faisait l'objet de divergences au sein du gouvernement allemand. Il était soutenu par le ministre de l'Intérieur Horst Seehofer (CSU) alors que les sociaux-démocrates (SPD) réclamaient sa démission.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés