Le président italien a démissionné

Giorgio Napolitano, Président italien démissionnaire ©EPA

Le président italien, Giorgio Napolitano, a annoncé sa démission mercredi après neuf ans de mandat. Un départ qui va contraindre le président du Conseil, Matteo Renzi, à des négociations délicates pour lui trouver un successeur.

Giorgio Napolitano, âgé de 89 ans, avait depuis longtemps laissé entendre qu'il quitterait ses fonctions avant la fin de son deuxième mandat. Dans ses vœux au pays le 31 décembre, il avait expliqué que son âge rendait de plus en plus difficile l'exercice de ses fonctions.

Le président italien, Giorgio Napolitano, 89 ans, a démissionné mercredi, a annoncé la présidence de la République dans un communiqué.

Les spéculations sur sa succession durent depuis déjà plusieurs mois. Même si ses fonctions sont principalement honorifiques, le président de la République italienne nomme le président du Conseil et peut opposer son veto sur certains textes de loi.

Des élections anticipées possibles

Matteo Renzi a déclaré vouloir conclure rapidement un accord entre les principaux partis politiques du pays sur le choix du successeur de Giorgio Napolitano. Mais certains observateurs estiment qu'un échec des pourparlers n'est pas à exclure et qu'il pourrait conduire à des élections anticipées.

Comment se fera la désignation?

©AFP

Après la démission du président, le Parlement doit se réunir dans les 15 jours en session conjointe, avec les membres du Sénat, de la Chambre des députés et 58 délégués régionaux, pour élire le nouveau président.

Au trois premiers tours une majorité des deux tiers est nécessaire mais à partir du quatrième tour, la majorité simple suffit. Aucun parti ne dispose de cette majorité à lui seul, et il faudra donc trouver un candidat de consensus en négociant.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés