Les anti-Macron manifestent à travers la France

©REUTERS

Les manifestations contre la politique du président français Emmanuel Macron ont rassemblé 250.000 personnes dans toute la France, selon le syndicat CGT. A Paris, la mobilisation était en baisse par rapport à la "fête à Macron" du 5 mai.

Les manifestations contre la politique du président Emmanuel Macron, à l'appel d'une soixantaine de syndicats, partis de gauche et associations, ont rassemblé samedi 250.000 personnes dans toute la France, selon le syndicat CGT.

"J'assume de ne pas présider à la lumière des sondages ou des manifestations parce qu'on l'a trop fait"
Emmanuel Macron
Président de la République française

A Paris, la CGT a dénombré 80.000 participants et la préfecture de police 21.000, une participation en baisse par rapport à la première "fête à Macron" le 5 mai, au cours de laquelle les organisateurs avaient recensé 100.000 personnes à Paris et la préfecture de police 40.000.

Le chef de l'État a cependant prévenu vendredi, depuis Saint-Pétersbourg, que "ça ne l'arrêtera(it) pas". "J'assume de ne pas présider à la lumière des sondages ou des manifestations parce qu'on l'a trop fait", a-t-il dit.

"Quand on a un pouvoir aussi arrogant, aussi autoritaire dans ses méthodes, (...) si le pays ne montre pas sa force et son unité, on n'arrivera pas à faire bouger les lignes", a réagi le secrétaire général du PCF, Pierre Laurent présent dans la manifestation parisienne, pour lequel "la colère sociale est en train de monter".

Les protestataires lui reprochent de réformer au pas de charge et tous azimuts et d'être responsables de reculs sociaux.

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content