Publicité
Publicité

"Les entreprises européennes vont bénéficier d'un traitement équitable en Chine" (Li Keqiang)

Le Premier ministre chinois s'est engagé mardi, lors d'un sommet avec l'Union européenne à Bruxelles, à ouvrir davantage son pays aux entreprises européennes. Li Keqiang a réfuté les accusations d'espionnage de la 5G par le géant chinois Huawei.