Publicité
Publicité
Publicité

Les Pays-Bas jugés en partie responsables du massacre de Srebrenica

La cour d'appel de La Haye a confirmé que les Pays-Bas étaient pour partie responsables de la mort de quelque 300 musulmans qui avaient été expulsés d'une base néerlandaise, dont les environs avaient été conquis par les troupes bosno-serbes, en 1995 dans le secteur de Srebrenica.