Publicité

Les stars françaises passent à l'action après #MeToo

©Photo News

Elles sont une centaine de personnalités féminines françaises du monde du spectacle à lancer un appel aux dons pour soutenir les femmes victimes de violences. Le mouvement #MaintenantOnAgit prend ainsi le pas sur le "Time's Up" des actrices américaines.

"On a subi", "On a vu", "On s'est tu", "On a témoigné", "On a accusé", "On a polémiqué", "#MaintenantOnAgit". Une centaine de personnalités françaises, dont Sandrine Bonnaire, Vanessa Paradis ou Leïla Slimani, lancent un appel aux dons pour les femmes victimes de violences. Le mouvement est inspiré du "Time's Up". Créé au lendemain du scandale Weinstein et de la vague du #MeToo par trois cents femmes de la sphère culturelle et médiatique, "Time's Up" souhaite venir en aide aux femmes victimes qui n'ont pas les moyens financiers pour assurer leur défense.

"Nous sommes inquiètes: mal accompagnées, les femmes sont vulnérables face à la justice. Il est temps d'agir. Ensemble, soutenons celles et ceux qui œuvrent concrètement pour qu'aucune n'ait plus jamais à dire #MeToo. Donnons", indique un appel aux dons lancé par la Fondation des femmes et publié dans le quotidien français "Libération", signé par des actrices et chanteuses comme Vanessa Paradis, Anna Mouglalis, Adèle Haenel, Camélia Jordana ou Julie Gayet, compagne de l'ancien président socialiste François Hollande.

Baptisé #MaintenantOnAgit, ce mouvement auquel participent également l'écrivaine franco-marocaine Leïla Slimani ou la réalisatrice franco-américaine Tonie Marshall a vocation à recueillir des fonds qui seront reversés à des associations proposant un accompagnement juridique aux femmes victimes de violences sexistes ou sexuelles.

Ce mouvement est symbolisé par un ruban blanc, que les signataires veulent transformer en emblème de la cérémonie des César, les récompenses du cinéma français, qui sera présidée vendredi par Vanessa Paradis.

#MaintenantOnAgit

Pour Anne-Cécile Mailfert, la présidente de la Fondation des femmes qui s'est inspirée du fonds Time's Up lancé en réponse au scandale Weinstein par près de 300 personnalités du cinéma américain, l'objectif est de "lever un million d'euros". "'Maintenant on agit', ça veut dire 'Maintenant on donne'. Certaines associations sont débordées. Il y a urgence à comprendre que la lutte contre les violences faites aux femmes requiert des moyens", explique-t-elle.

Anna Mouglalis ©Photo News

Pour Anna Mouglalis, l'une des signataires, "il ne s'agit pas d'un effet de mode". "La libération de la parole doit maintenant s'incarner dans des actes. Sinon, les femmes parleront dans le vent", déclare la comédienne, racontant avoir elle-même subi plusieurs agressions sexistes.

Lettre parue dans Libération

Appel de la Fondation des femmes

On a subi. Quels que soient nos lieux de vie, nos métiers, nos origines, nous avons subi ou en avons été les témoins de sexisme ou de violences.

On a enduré. Nous sommes passées outre. Nous avons essayé de faire comme si de rien n’était. Nous avons ravalé notre indignation pour avancer.

On s’est tu. Souvent, nous n’avons rien dit. Par crainte. Par habitude. Pour oublier. Ou parce que nous espérions être l’exception plutôt que la règle.

On a crié. Alors que certaines parlaient depuis longtemps sans être entendues, il y a quelques mois, des actrices ont percé le mur du silence.

On a balancé. Elles ont ouvert la voie. A travers le monde, des millions de femmes leur ont fait écho. Grâce aux réseaux sociaux, elles ont mis en commun leur vécu.

On a dénoncé. De nombreuses femmes ont alors pour la première fois trouvé le courage de porter plainte.

On a rassemblé. Parce que nous sommes convaincues que demain ne doit pas ressembler à hier ou à aujourd’hui.

On a polémiqué. Nous vivons toutes le sexisme mais nous ne sommes pas toutes d’accord sur la façon d’y répondre. Parce que nous ne vivons pas les agressions de la même manière.

Maintenant on agit. Nous sommes différentes mais avons une même envie d’agir. Nous voulons créer un présent plus doux pour celles qui souffrent aujourd’hui, et un avenir apaisé pour nos filles et nos fils. Les femmes victimes de violence méritent que les associations qui les accompagnent aient les moyens de le faire dignement. Nous sommes inquiètes : mal accompagnées, les femmes sont vulnérables face à la justice. Il est temps d’agir. Ensemble, soutenons celles et ceux qui œuvrent concrètement pour qu’aucune n’ait plus jamais à dire #MeToo. Donnons.

Signataires :

Mona Achache – Oulaya Amamra – Sophia Aram – Pascale Arbillot – Laurence Arné – Chloé Astor – Aure Atika – Naidra Ayadi – Lisa Azuelos – Alka Balbir – Jeanne Balibar – Stéphanie Bataille – Lauren Bastide – Nadège Beausson-Diagne – Houda Benyamina – Julie Bertuccelli – Andréa Bescond – Lola Bessis – Anne-Sophie Bion – Sandrine Bonnaire – Valérie Bonneton – Sigrid Bouaziz – Sandrine Brauer - Nicole Calfan –Fabienne Carat – Isabelle Carré – Stéphanie Carreras– Cécile Cassel – Camille Chamoux – Camille Cottin- Lola Doillon – Florence Darel Dusapin – Valérie Donzelli – Mélanie Doutey– Anaïs Demoustier – Joséphine Draï – Eden Ducourant - Virginie Efira – Princesse Ericka – Daniela Elstner – Séverine Ferrer – Laurence Ferrari –Andréa Ferreol – Hélène Fillieres – Audrey Fleurot – Sara Forestier - Charlotte Gabris – Charlotte Gaccio – Amandine Gay – Julie Gayet – Anne Georget – Marie-Agnès Gillot -Adèle Haenel - Marina Hands – Barka Hjij - Agnès Jaoui – Camélia Jordana -Bérengère Krief – Diane Krueger - Noémie de Lattre – Axelle Laffont– Viktor Lazlo – Gabrielle Lazure – Elsa Lepoivre – Manon Loizeau – Déborah Lukumuena - Aïssa Maïga – Anne Marivin – Audrey Marnay – Tonie Marshall – Sarah Martins – Chiara Mastroianni – Inna Modja – Nine Moati – Anna Mouglalis – Helena Noguerra – Sarah Ourahmoune – Marie Philomène Nga – Sabrina Ouazani – Vanessa Paradis – Joanna Preiss – Clémence Poésy – Maëlle Poésy – Alice Pol – Audrey Pulvar – Firmine Richard – Sonia Rolland – Sandrine Rousseau – Coralie Russier – Aurélie Saada – Céline Sallette – Céline Sciamma – Colombe Schneck – Fabienne Servan Schreiber – Élisa Servier – Leila Slimani – Shirley Souagnon – Sarah Stern – Léa Todorov – Berenice Vincent – Kee Yoon – Rebecca Zlotowski – Christine and The Queens – OcéaneRoseMarie – HollySiz

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés