Mandat d'arrêt britannique maintenu pour Julian Assange

Julian Assange ©AFP

La justice britannique vient de rejeter une nouvelle demande de levée du mandat d'arrêt du fondateur de WikiLeaks Julian Assange, réfugié à l'ambassade d'Equateur à Londres depuis bientôt six ans.

La justice britannique n'a pas levé le mandat d'arrêt émis contre le fondateur du site lanceur d'alertes WikiLeaks, Julian Assange, qui vit reclus dans l'ambassade d'Equateur à Londres depuis près de six ans. La juge Emma Arbuthnot a autorisé les autorités britanniques à poursuivre les actions juridiques contre le militant australien.

Un mandat d'arrêt britannique est toujours en cours pour non-respect de ses engagements en matière de liberté conditionnelle.
.

Julian Assange, 46 ans, craint que les Etats-Unis ne demandent son extradition en raison de la publication par WikiLeaks de documents confidentiels de l'administration américaine. Il s'est réfugié à l'ambassade d'Equateur à Londres en juin 2012 pour ne pas avoir à être envoyé en Suède où il était accusé de viol.

L'affaire de viol a été close en mai dernier, mais un mandat d'arrêt britannique est toujours en cours pour non-respect de ses engagements en matière de liberté conditionnelle. La semaine dernière, la justice britannique avait déjà rejeté la levée du mandat d'arrêt contre Julian Assange au Royaume-Uni, mais ses avocats avaient fait valoir un autre argument, à savoir qu'il n'y avait pas d'intérêt public à maintenir les poursuites contre leur client.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content