Marine Le Pen: "Il faut mettre fin à la double nationalité"

©IMAGEGLOBE

La présidente du FN, Marine Le Pen, a affirmé sa volonté de stopper l’immigration et de supprimer la double nationalité, et cela à la suite de violences suivant la qualification de l’Algérie en huitième de finale.

Marine Le Pen a exprimé dimanche sur Europe 1 son exaspération à l’encontre des débordements des supporters algériens durant la Coupe du monde de football lors de son passage au "Grand Rendez-Vous Europe 1, i-Télé, Le Monde", peut-on lire dans le Figaro.

La présidente du FN a dit vouloir "mettre fin à la double nationalité" et a pointé "l'échec total de la politique de l'immigration" en France. Pour elle, il est temps de "siffler la fin de la récréation", mais ni le PS ni l'UMP ne sont "capables" d'agir dans le sens qu'elle préconise.

A savoir

Elle a exposé au Figaro ses dispositions pour mettre un terme à ce type de violences:

  • arrêt de l'immigration
  • suppression de la double nationalité
  • modification du Code de la nationalité pour mettre un terme à l'acquisition automatique de la nationalité française
  • rétablissement de la possibilité de renvoyer chez elles les personnes de nationalité étrangère si elles sont responsables de délits ou de crimes.

"Il faut dire les choses: l'Algérie est le seul pays posant problème, qu'il gagne ou qu'il perde", insiste-t-elle avant d'inviter les auteurs de ces violences qui "n'aiment pas la France" à "choisir la nationalité algérienne" et à "s'installer en Algérie puisqu'ils ont acquis leur indépendance".

Fêtes et débordements

Pour la première fois, l'Algérie est en huitième de finale d'une Coupe du monde (lundi contre l'Allemagne, ndlr) et dans les rangs algériens, on a fêté cette qualification en grandes pompes dans plusieurs villes françaises : Paris, Roubaix, Marseille... Ces célébrations ont malheureusement été entachées par des débordements et violences. Plus de 70 personnes ont été interpellées dans la nuit de jeudi à vendredi en France.

"Certains profitent de l'occasion pour brûler des voitures, pour tout casser", regrette un jeune Roubaisien de 26 ans, de père Algérien et de mère Française.

Express

La communauté d'origine algérienne est la plus importante communauté d'immigrés en France, avec plus de 700.000 personnes nées en Algérie et de nationalité algérienne, un million d'enfants d'immigrés, sans compter les descendants de 3e génération.

Des propos grotesques

SOS-Racisme a tout de suite dénoncé les propos de Marine Le Pen en dénonçant une instrumentalisation. "Il est aussi aberrant que grotesque, aussi dangereux qu'inquiétant de monter en épingle les mouvements qu'ont engendrés ces victoires et de construire ce récit scandaleux à partir des agissements de quelques supporteurs isolés", a dit l'association.

 

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés