Michel Barnier ne sera pas commissaire européen

Michel Barnier ©EPA

Le négociateur de l'UE pour le Brexit Michel Barnier a été chargé de lancer la négociation de la nouvelle relation commerciale avec Londres après le Brexit si l'accord est adopté par le parlement britannique.

Le président français Emmanuel Macron doit bientôt annoncer le nom du ou de la candidat(e) de la France à la Commission européenne. L’éviction de sa protégée, Sylvie Goulard, par le Parlement européen fut vécue comme un affront. Ancienne députée européenne et ex-ministre, elle réunissait les compétences pour assumer le portefeuille le plus fourni du prochain exécutif européen: marché intérieur, industrie, numérique, défense et espace.

Qui sera le candidat français? Un seul nom faisait l’unanimité, celui de Michel Barnier...

Qui sera le candidat français? Un seul nom faisait l’unanimité, celui de Michel Barnier, qui fut deux fois commissaire et député européen. Mais la présidente élue de la Commission Ursula von der Leyen lui a confié la mission de négocier la relation future entre l’UE et le Royaume-Uni, a indiqué jeudi Michel Barnier à l'AFP. D’autres noms circulent en coulisse, comme celui de Clément Beaune, le conseiller européen du président Macron. Celui de Pierre Moscovici, socialiste et actuel commissaire envoyé par la France.

S’ils pourraient exercer cette mission, vu leurs états de service, ils ont un "handicap", celui d’être des hommes, la présidente von der Leyen exigeant la parité dans son équipe. Les regards se tournent vers Ségolène Royal, ex-ministre de l’Environnement, pas vraiment disparue du radar mais peu convaincante. La ministre des Armées, Florence Parly, une énarque brillante mais peu désireuse de lâcher son portefeuille actuel. Approchée une première fois, elle a refusé. Peut-être le Président français trouvera-t-il, cette fois, les bons arguments.

Lire également

Publicité
Publicité